Le tableau de bord Contention de la VM est le tableau de bord principal pour les performances des machines virtuelles. Il est conçu pour les administrateurs ou les architectes VMware. Il peut être utilisé pour la surveillance et le dépannage. Une fois que vous avez déterminé qu'il existe un problème de performances, utilisez le tableau de bord Utilisation de la VM pour voir si la contention est causée par une utilisation élevée.

Considérations relatives à la conception

Ce tableau de bord est utilisé dans le cadre de votre procédure d'exploitation standard (SOP). Il est conçu pour une utilisation quotidienne. Par conséquent, les vues sont définies pour afficher les données des dernières 24 heures. Le tableau de bord fournit des mesures de performances pour les machines virtuelles dans le centre de données sélectionné.

Pour afficher les considérations relatives à la conception communes à tous les tableaux de bord de gestion des performances, consultez Tableaux de bord Performances.

Pour comprendre le concept de performances des compteurs sélectionnés et leurs seuils, reportez-vous à la section Tableaux de bord Performances

Utilisation du tableau de bord

  • Sélectionnez un centre de données dans le tableau des centres de données.
    • Pour un environnement plus petit, sélectionnez vSphere World pour afficher toutes les VM de tous les centres de données.
      Note : Le nombre de VM inclut également les VM hors tension. Pour exclure les machines virtuelles hors tension, modifiez le widget et sélectionnez la mesure VM en cours d'exécution.
  • Les deux graphiques à barres sont automatiquement affichés.
    • Utilisez-les ensemble pour obtenir un aperçu de la disponibilité de votre CPU et de l'analyse de contention de mémoire. Analysez la manière dont le cluster sert les machines virtuelles. Pour chaque machine virtuelle, il sélectionne la pire mesure sur les dernières 24 heures. Par défaut, vRealize Operations Cloud collecte les données toutes les 5 minutes, il s'agit donc de la valeur la plus élevée parmi 288 points de données. Une fois qu'il a la valeur de chaque machine virtuelle, le graphique à barres place chaque machine virtuelle dans les compartiments de performances respectifs. Le seuil dans les compartiments tient compte des meilleures pratiques. C'est pourquoi ils sont codés par couleur.
    • Pour tout environnement critique, toutes les machines virtuelles doivent être bien desservies par l'IaaS. Vous devez voir du vert sur les deux graphiques de distribution. À des fins de développement, vous pouvez tolérer une faible quantité de contention pour le CPU et la mémoire.
  • Performances de la VM dans le centre de données sélectionné.
    • Analysez par centre de données, car les problèmes de performances tendent à être isolés dans un environnement physique unique. Par exemple, un problème de performances dans le pays A n'entraîne généralement pas de problèmes de performances dans le pays B.
    • Le tableau est trié par colonnes de violation de KPI, en dirigeant votre attention sur les machines virtuelles qui ne sont pas bien desservies par l'IaaS.
    • Le tableau affiche les noms d'hôte connus par Windows ou Linux. Il s'agit du nom connu de l'équipe d'application ou du propriétaire de la machine virtuelle, car ces derniers ne connaissent pas le nom de la machine virtuelle.
    • Le reste des colonnes affiche les compteurs de performances. Comme l'objectif est la surveillance proactive, les compteurs relèvent les données les moins bonnes et non la moyenne, au cours de la période de surveillance. Comme le contexte des opérations est la performance, et non la capacité, le tableau prend uniquement en compte les dernières 24 heures. L'utilisation quotidienne est encouragée, car toute activité datant de plus de 24 heures est considérée comme non pertinente d'un point de vue de dépannage des performances.
    • La violation de l'indicateur de performance clé (KPI) compte le nombre de violations SLA dans un intervalle donné de 5 minutes. Puisqu'une machine virtuelle consomme quatre ressources d'IaaS (CPU, mémoire, disque et réseau), le compteur varie de 0 à 4, 0 étant l'idéal. La valeur 4 indique que les 4 services IaaS ne sont pas fournis. Le même seuil est utilisé, quelle que soit la classe de service, car il s'agit d'un KPI interne, et non d'un SLA externe. Votre seuil interne doit être plus strict, pour vous laisser un temps de réaction.
  • Sélectionnez une VM du tableau.
    • Tous les graphiques de santé affichent l'indicateur de performance clé de cette VM.
    • Les graphiques de santé affichent la dernière valeur, la valeur la plus faible, et non la valeur maximale. La valeur maximale doit être comprise dans le seuil.

Points à noter

  • Ce tableau de bord utilise les compteurs du SE invité et les compteurs de VM de façon appropriée. Les deux couches sont distinctes et elles fournissent chacune une visibilité unique que les autres couches ne donnent pas. Par exemple, lorsque le VMkernel déplanifie une machine virtuelle puisqu'elle doit traiter autre chose (par exemple, une interruption de noyau d'une autre machine virtuelle). Le SE invité ne connaît pas la raison. En réalité, il subit des temps figés pour ce vCPU particulier s'exécutant sur le cœur physique et subit des dépassements de temps lorsqu'il est de nouveau planifié.
  • Les compteurs du SE invité nécessitent logiquement VMware Tools.
  • Le graphique de santé respecte un code couleur. Modifiez les paramètres s'il ne convient pas à votre environnement. Si vous n'êtes pas sûr des nombres appropriés à définir pour votre environnement, profilez les mesures. Le tableau de bord Profilage des performances du SE invité fournit un exemple de profilage des mesures.
  • Pour un environnement plus petit avec un ou deux centres de données, modifiez le filtre du centre de données au cluster. Une fois que vous avez répertorié un cluster, vous pouvez ajouter les mesures des performances du cluster (%) et les trier par ordre croissant. Ainsi, le cluster qui nécessite une attention immédiate se trouve en haut de la liste.
  • Si vous disposez d'un espace suffisant sur votre écran, regroupez les machines virtuelles par cluster ou par hôte ESXi. Ainsi, vous pouvez rapidement voir si le problème se situe dans un cluster ou un hôte ESXi particulier.
  • Modifiez la chronologie par défaut en passant d'une semaine à une journée lorsque cela s'avère nécessaire pour vos opérations.
  • Si vous accédez souvent au tableau de bord Utilisation de la VM à partir de ce tableau de bord, ajoutez une connexion à l'aide de la fonctionnalité de navigation tableau de bord à tableau de bord. Pour plus de détails, reportez-vous à la section Navigation de tableau de bord.