L'optimisation de la charge de travail vous offre la possibilité d'automatiser entièrement une partie importante des tâches de rééquilibrage de la charge de travail de votre cluster. Les tâches à accomplir pour automatiser la charge de travail sont les suivantes :

  1. Configurez les détails d'automatisation de la charge de travail. Reportez-vous à la section Automatisation de la charge de travail.
  2. Si vous n'utilisez pas la fonction AUTOMATE du volet Recommandation d'optimisation de l'écran Automatisation de la charge de travail, configurez les deux alertes Optimisation de la charge de travail à déclencher lorsque les limites de CPU/mémoire du cluster sont dépassées et configurez-les comme automatisées. Lorsque les alertes sont automatisées, les actions calculées par la fonctionnalité d'optimisation de la charge de travail sont exécutées automatiquement. Reportez-vous à Configuration des alertes d'optimisation de la charge de travail

Conditions préalables

L'optimisation de la charge de travail agit sur les objets associés à la solution VMware vSphere qui connecte vRealize Operations Cloud à une ou plusieurs instances de vCenter Server. Les objets virtuels de cet environnement sont les suivants : vCenter Server, centres de données et centres de données personnalisés, ressources de calcul et de stockage du cluster, systèmes hôtes et machines virtuelles. Exigences spécifiques :

  • Un adaptateur vCenter configuré avec les actions activées pour chaque instance de vCenter Server.
  • Une instance de vCenter Server avec au moins deux clusters de banques de données, DRS activé et entièrement automatisé.
  • Pour les clusters qui ne sont pas des clusters de banques de données, DRS doit être activé et entièrement automatisé.
  • Storage vMotion doit être activé dans les détails d'automatisation de la charge de travail de travail. Il est activé par défaut.
  • Vous devez avoir l'autorisation d'accéder à tous les objets de l'environnement.

Considérations relatives à la conception

Les règles suivantes limitent les déplacements de ressources de calcul et de stockage qui peuvent être effectués.

Note : Lorsque vRealize Operations Cloud suggère de rééquilibrer les clusters d'un centre de données, le système ne garantit pas qu'il est en mesure d'exécuter une action d'optimisation. La fonction d'analyse de vRealize Operations Cloud peut déterminer qu'une optimisation est souhaitable et créer un plan de rééquilibrage. Cependant, le système ne peut pas identifier automatiquement toutes les contraintes architecturales qui peuvent être présentes. De telles contraintes peuvent empêcher une action d'optimisation d'avoir lieu ou entraîner l'échec d'une action en cours.
  • Le déplacement des ressources de calcul et de stockage n'est autorisé qu'au sein des centres de données et des centres de données personnalisés, mais pas entre eux.
  • Les ressources de stockage ne peuvent pas être déplacées entre les clusters qui ne sont pas des clusters de banques de données. Le stockage ne peut être déplacé qu'entre les clusters de banques de données sur lesquels DRS est entièrement automatisé.
  • Les déplacements de ressources de calcul uniquement sont autorisés via le stockage partagé.
  • Les machines virtuelles définies avec des règles d'affinité ou des règles d'anti-affinité ne doivent pas être déplacées.
  • Les machines virtuelles ne peuvent pas être déplacées lorsqu'elles résident dans une banque de données locale, à moins qu'un espace de stockage d'échange existe dans la banque de données locale.
  • Les machines virtuelles ne peuvent pas être déplacées si elles comportent des données qui résident dans plusieurs clusters de banques de données. Les déplacements de ressources de calcul uniquement avec un stockage partagé similaire ne sont pas autorisés.
  • Une machine virtuelle ne peut pas comporter des données qui résident dans différents types de stockage. Par exemple, si une machine virtuelle comporte un disque de VM dans une banque de données et un second disque de VM dans un cluster de banques de données, elle ne peut pas être déplacée, même si la banque de données est partagée avec la destination ou qu'elle dispose d'un espace d'échange.
  • Une machine virtuelle peut utiliser RDM tant que le cluster de banques de données de destination peut accéder au LUN RDM.
  • Une machine virtuelle peut mettre en œuvre des disques de VM dans plusieurs banques de données au sein d'un même cluster de banques de données.
  • L'optimisation de la charge de travail peut suggérer le déplacement de machines virtuelles protégées par vSphere Replication ou la réplication basée sur la baie. Vous devez vous assurer que la réplication est disponible sur tous les clusters au sein d'un centre de données sélectionné ou d'un centre de données personnalisé. Vous pouvez configurer des règles d'affinité DRS sur les machines virtuelles que vous ne voulez pas déplacer entre les clusters.