En cas de défaillance du réseau de gestion d'un cluster vSphere HA, un sous-ensemble d'hôtes du cluster risque d'être incapable de communiquer avec les autres hôtes sur le réseau de gestion. De multiples partitions peuvent se produire dans un cluster.

Un cluster partitionné entraîne une diminution de la protection des machines virtuelles et une altération des fonctions de gestion du cluster. Réparez le cluster partitionné dès que possible.

  • Protection de VM. vCenter Server permet de mettre sous tension une VM, mais celle-ci n'est protégée que si elle s'exécute sur la même partition que l'hôte principal qui en est responsable. L'hôte principal doit communiquer avec vCenter Server. Un hôte principal est responsable d'une machine virtuelle s'il a bloqué exclusivement un fichier défini par le système sur la banque de données contenant le fichier de configuration de la machine virtuelle.

  • Gestion de cluster. vCenter Server ne peut communiquer qu'avec certains hôtes du cluster, et ne peut se connecter qu'à un hôte principal. Par conséquent, il se peut que les modifications de configuration relatives à vSphere HA ne prennent pas effet tant que le problème de partition n'est pas résolu. Suite à cette défaillance, une des partitions pourrait s'exécuter selon l'ancienne configuration, tandis qu'une autre utiliserait les nouveaux paramètres.

En cas de partition d'un cluster vSphere HA contenant des hôtes antérieurs à ESXi 5.0, il se peut que vSphere HA mette sous tension, à tort, une VM qui avait été mise hors tension par l'utilisateur ou n'arrive pas à redémarrer une VM défaillante.