Cet exemple décrit la configuration du réseau hôte de Fault Tolerance dans un déploiement typique avec quatre cartes NIC de 1 Go. Ce déploiement garantit un service adéquat pour chaque type de trafic identifié dans cet exemple il pourrait être considéré comme la meilleure configuration possible.

Fault Tolerance assure une disponibilité totale pendant toute la durée de la défaillance d'un hôte physique due à une coupure de l'alimentation électrique, une panique du système ou à toute autre raison de ce type. Les défaillances au niveau du chemin de stockage ou du réseau, ou encore de tout autre composant du serveur physique qui n'ont pas de répercussions sur l'état opérationnel de l'hôte ne provoquent pas un basculement de Fault Tolerance sur la machine virtuelle secondaire. Par conséquent, les clients sont vivement encouragés à utiliser la redondance appropriée (par exemple, l'association de adaptateurs réseau) pour réduire les risques de perte de connexion des machines virtuelles en faveur de composants d'infrastructure comme des réseaux ou des baies de stockage.

Les règles d'association des adaptateurs réseau sont configurées sur les groupes de port vSwitch (vSS) (ou groupes de ports virtuels distribués pour vDS) et régissent la manière dont vSwitch gère et répartit le trafic sur les adaptateurs réseau physiques (vmnics) à partir des machines virtuelles et des ports vmkernel. Un groupe de ports unique est généralement utilisé pour chaque type de trafic, chacun étant généralement associé à un VLAN différent.

Instructions de configuration de mise en réseau des hôtes

Les directives suivantes vous permettent de configurer la mise en réseau des hôtes pour la prise en charge de Fault Tolerance avec différentes combinaisons de types de trafic (par exemple, NFS) et plusieurs adaptateurs réseau physiques.

  • Répartissez chaque association de adaptateurs réseau sur deux commutateurs physiques assurant la continuité des domaines L2 pour chaque VLAN entre les deux commutateurs physiques.

  • Utilisez des règles d'association déterministe pour vous assurer que des types de trafic particuliers présentent une affinité avec une carte réseau particulière (active/veille) ou un ensemble de adaptateurs réseau (par exemple, ID port virtuel d'origine).

  • Quand des règles active/veille sont utilisées, associez les types de trafic pour réduire les répercussions dans le cas de basculement où les deux types de trafic partagent un vmnic.

  • Quand des règles active/veille sont utilisées, configurez tous les adaptateurs actifs pour un type de trafic particulier (par exemple, journalisation de la tolérance aux pannes) sur le même commutateur physique. Cela réduit le nombre de bonds réseau et diminue les possibilités de surabonner le commutateur à des liaisons de commutateurs.

Exemple de configuration avec quatre cartes NIC de 1 Go

Le diagramme décrit la configuration du réseau pour un seul hôte ESXi avec quatre cartes NIC de 1 Go prenant en charge Fault Tolerance. Les autres hôtes du cluster FT seraient configurés de la même manière.

Cet exemple utilise quatre groupes de ports configurés comme suit :

  • VLAN A : Port réseau des machines virtuelles actif au niveau du groupe sur vmnic2 (vers le commutateur physique #1) ; en veille sur vmnic0 (vers le commutateur physique #2.)

  • VLAN B : Port réseau de gestion actif au niveau du groupe sur vmnic0 (vers le commutateur physique #2) ; en veille sur vmnic2 (vers le commutateur physique #1.)

  • VLAN C : Port de vMotion actif au niveau du groupe sur vmnic1 (vers le commutateur physique #2) ; en veille sur vmnic3 (vers le commutateur physique #1.)

  • VLAN D : Port de journalisation FT actif au niveau du groupe sur vmnic3 (vers le commutateur physique #1) ; en veille sur vmnic1 (vers le commutateur physique #2.)

La journalisation vMotion et FT peut partager le même VLAN (configurez le même nombre de VLAN dans les deux groupes de ports), mais exige que leurs propres adresses IP uniques résident dans différents sous-réseaux IP. Toutefois, des VLAN séparés peuvent être préférés si des restrictions de qualité de service (QoS) sont en vigueur sur le réseau physique avec des règles de QoS basées sur VLAN. QoS est particulièrement utilisée lorsque le trafic concurrent intervient, par exemple, lorsque plusieurs bonds de commutateurs physiques sont utilisés ou quand un basculement a lieu et que plusieurs types de trafic entrent en concurrence pour des ressources réseau.

Figure 1. Exemple de configuration de mise en réseau pour Fault Tolerance
Exemple de configuration réseau pour Fault Tolerance