Vous pouvez utiliser vSphere Fault Tolerance avec vSphere Distributed Resource Scheduler (DRS) quand la fonction Compatibilité améliorée de vMotion (EVC) est activée. Ce processus permet aux machines virtuelles tolérantes aux pannes de bénéficier d'un meilleur placement initial et d'être incluses dans les calculs d'équilibrage de charge du cluster.

Quand EVC est activé pour un cluster, DRS émet les recommandations de placement initiales pour les machines virtuelles tolérantes aux pannes, les déplace pendant le rééquilibrage de la charge du cluster et vous autorise à attribuer un niveau d'automatisation DRS aux machines virtuelles principales (la machine virtuelle secondaire adopte toujours le même paramètre que la machine virtuelle principale associée).

DRS ne place pas plus d'un nombre prédéfini de machines virtuelles principales ou secondaires sur un hôte au cours du placement initial ou de l'équilibrage de la charge. Cette limite est contrôlée par l'option avancée das.maxftvmsperhost. La valeur par défaut de cette option est de 4. Mais si vous choisissez une valeur nulle, DRS ignore cette restriction.

Quand vSphere Fault Tolerance est utilisé pour les machines virtuelles d'un cluster pour lequel EVC est désactivé, les machines virtuelles tolérantes aux pannes reçoivent des niveaux d'automatisation DRS "désactivés". Dans ce type de cluster, chaque machine virtuelle principale est uniquement mise sous tension sur son hôte enregistré, sa machine virtuelle secondaire est placée automatiquement et aucune des machines virtuelles tolérantes aux pannes n'est déplacée pour l'équilibrage de charge.

Si vous utilisez des règles d'affinité avec deux machines virtuelles tolérantes aux pannes, une règle d'affinité VM-VM s'applique uniquement à la machine virtuelle principale, tandis qu'une règle d'affinité machine virtuelle-hôte s'applique à la fois à la machine virtuelle principale et à sa machine virtuelle secondaire. Si une règle d'affinité VM-VM est définie pour une machine virtuelle principale, DRS tente de corriger toutes les violations survenant après un basculement (c'est-à-dire, après le déplacement effectif de la machine virtuelle principale vers un nouvel hôte).