La liste de vérification suivante contient les spécifications en matière de cluster, d'hôte et de machine virtuelle que vous devez connaître avant d'utiliser vSphere Fault Tolerance.

Consultez cette liste avant de configurer Fault Tolerance. Vous pouvez également utiliser l'utilitaire VMware SiteSurvey (téléchargeable sur http://www.vmware.com/download/shared_utilities.html) pour mieux comprendre les problèmes de configuration associés au cluster, à l'hôte et aux machines virtuelles utilisés pour vSphere FT.

Remarque :

Le basculement des machines virtuelles tolérantes aux pannes ne dépend pas de vCenter Server, mais vous devez utiliser vCenter Server pour configurer vos clusters de Fault Tolerance.

Spécifications des clusters pour Fault Tolerance

Les exigences suivantes aux clusters doivent être remplies avant d'utiliser Fault Tolerance.

  • Deux hôtes certifiés FT au minimum utilisant la même version de Fault Tolerance ou le même numéro de version d'hôte. Le numéro de version de Fault Tolerance apparaît dans l'onglet Résumé d'un hôte dans vSphere Web Client.

    Remarque :

    Pour les hôtes hérités antérieurs à ESX/ESXi 4.1, cet onglet énumère les numéros de version des hôtes. Les correctifs peuvent provoquer une variation des numéros de version d'hôte entre les installations ESX et ESXi. Pour vous assurer que vos hôtes hérités sont compatibles avec FT, ne mélangez pas les hôtes hérités ESX et les hôtes ESXi dans une paire FT.

  • Les hôtes ESXi ont accès aux mêmes banques de données et réseaux des machines virtuelles. Reportez-vous à la section Pratiques d'excellence pour Fault Tolerance.

  • Journalisation de Fault Tolerance et réseau vMotion configuré. Reportez-vous à la section Configurer la mise en réseau des machines hôtes dans vSphere Web Client.

  • Cluster vSphere HA créé et activé. Reportez-vous à la section Créer un cluster vSphere HA. vSphere HA doit être activé avant la mise sous tension des machines virtuelles tolérantes aux pannes ou avant l'ajout d'un hôte dans un cluster qui prend déjà en charge des machines virtuelles tolérantes aux pannes.

Conditions requises pour les hôtes pour Fault Tolerance

Les conditions suivantes concernant les hôtes doivent être remplies avant d'utiliser Fault Tolerance.

  • Les hôtes doivent avoir des processeurs appartenant au groupe de processeurs compatibles avec FT. Il est également fortement recommandé que les processeurs des hôtes soient compatibles entre eux. Consultez l'article de la base de connaissances de VMware sur http://kb.vmware.com/kb/1008027 pour obtenir des informations sur les processeurs pris en charge.

  • Les hôtes doivent avoir une licence pour Fault Tolerance.

  • Les hôtes doivent être certifiés pour Fault Tolerance. Reportez-vous à la section http://www.vmware.com/resources/compatibility/search.php et sélectionnez Recherche par jeux compatibles tolérants aux pannes pour déterminer si vos hôtes sont certifiés.

  • La configuration de chaque hôte implique l'activation de la virtualisation matérielle (HV) dans le BIOS.

Pour confirmer la compatibilité des hôtes dans le cluster pour la prise en charge de la tolérance aux pannes, vous pouvez aussi effectuer des vérifications de conformité de profils comme décrit dans Créer un cluster et vérifier la conformité dans vSphere Web Client.

Conditions des machines virtuelles pour Fault Tolerance

Les conditions des machines virtuelles suivantes doivent être remplies avant d'utiliser Fault Tolerance.

  • Aucun périphérique non pris en charge n'est attaché à la machine virtuelle. Reportez-vous à la section Interopérabilité de Fault Tolerance.

  • Les machines virtuelles doivent être conservées dans des fichiers de RDM virtuel ou de disque de machine virtuelle (VMDK) qui sont approvisionnés en lourd. Lorsqu'une machine virtuelle est conservée dans un fichier VMDK qui est approvisionné en allégé et que vous tentez d'activer Fault Tolerance, un message vous avertit que le fichier VMDK doit être converti. Vous devez mettre hors tension la machine virtuelle pour exécuter la conversion.

  • vSphere Fault Tolerance n'est pas pris en charge sur les disques de machine virtuelle de plus de 2 To.

  • Les fonctions incompatibles ne doivent pas être exécutées avec les machines virtuelles tolérantes aux pannes. Reportez-vous à la section Interopérabilité de Fault Tolerance.

  • Les fichiers de machines virtuelles doivent être conservés dans un stockage partagé. Les solutions de stockage partagé approuvées comprennent Fibre Channel, iSCSI (matériel et logiciel), NFS et NAS.

  • Seules les machines virtuelles avec un seul vCPU sont compatibles avec Fault Tolerance.

  • Les machines virtuelles doivent être exécutées sur l'un des systèmes d'exploitation clients pris en charge. Consultez l'article de la base de connaissances de VMware sur http://kb.vmware.com/kb/1008027 pour plus d'informations.