Quand vous créez un disque virtuel, vous pouvez spécifier des propriétés de disque telles que la taille, le format, les fonctions de mise en cluster, et bien plus encore.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Pour plus d'informations sur les types de disque, consultez À propos des règles de provisionnement des disques virtuels.

Procédure

  1. Sur la page Créer un disque de l'assistant Nouvelle machine virtuelle, sélectionnez la taille du disque.

    Vous pouvez augmenter la taille de disque plus tard ou ajouter des disques dans la boîte de dialogue Propriétés Machine virtuelle.

  2. Sélectionnez le format des disques de la machine virtuelle et cliquez sur Suivant.

    Option

    Action

    Provisionnement statique mis à zéro en différé

    Créez un disque virtuel au format épais par défaut. L'espace nécessaire au disque virtuel est alloué lors de la création. Toutes les données qui demeurent sur le périphérique physique ne sont pas mises à zéro pendant la création, mais sont mises à zéro sur demande à la première écriture sur la machine virtuelle.

    Provisionnement statique immédiatement mis à zéro

    Créez un disque statique qui prend en charge des fonctions de mise en cluster, telles que Fault Tolerance. L'espace nécessaire au disque virtuel est alloué lors de la création. Contrairement au format plat, les données qui restent sur le périphérique physique sont mises à zéro lors de la création. La création de disques à ce format peut être plus longue que pour d'autres types de disques.

    Provisionnement fin

    Utilisez le format de provisionnement fin. Au début, un disque de provisionnement fin utilise seulement autant d'espace de banque de données que le disque a besoin initialement. Si le disque dynamique a besoin de plus d'espace plus tard, il peut grandir à la capacité maximale qui lui est allouée.

  3. Sélectionnez un emplacement pour stocker les fichiers de disque virtuel et cliquez sur Suivant.

    Option

    Description

    Stockez avec la machine virtuelle

    Stocke les fichiers avec la configuration et d'autres fichiers de machine virtuelle. Cette option facilite la gestion de fichiers.

    Spécifier une banque de données ou un cluster de banques de données

    Stocke le fichier séparément à partir d'autres fichiers de machine virtuelle.

    La page Options Avancées s'ouvre.

  4. Acceptez le paramètre par défaut ou sélectionnez un autre nœud du périphérique virtuel.

    Dans la plupart des cas, vous pouvez accepter le nœud du périphérique par défaut. Pour un disque dur, un nœud de périphérique non défini par défaut est utile pour contrôler l'ordre de démarrage ou pour avoir différents types de contrôleur SCSI. Par exemple, vous pouvez décider de démarrer depuis un contrôleur LSI Logic et partager un disque avec une autre machine virtuelle utilisant un contrôleur BusLogic avec le partage de bus activé.

  5. (Facultatif) : Pour changer la manière dont les disques sont affectés par les snapshots, cliquez sur Indépendant et sélectionnez une option.

    Option

    Description

    Indépendant - Persistant

    Les disques en mode persistant se comportent comme des disques normaux sur votre ordinateur physique. Toutes les données écrites sur un disque en mode persistant sont écrites de manière permanente sur le disque.

    Indépendant - Non persistant

    Les modifications des disques en mode de non-persistant sont supprimées lorsque vous mettez hors tension la machine virtuelle ou la réinitialisez. Avec non persistant, vous pouvez redémarrer la machine virtuelle avec un disque virtuel dans le même état chaque fois. Les modifications des disques sont écrites et lues dans un fichier journal de rétablissement qui est supprimé lorsque vous mettez hors tension ou réinitialisez.

  6. Cliquez sur Suivant.

    Vos modifications sont enregistrées et la page Prêt à Terminer s'ouvre.

Que faire ensuite

Consultez les sélections pour votre machine virtuelle sur la page Prêt à Terminer.