L'installation Update Manager nécessite une connexion à une seule instance de vCenter Server. Vous pouvez installer Update Manager sur le même ordinateur que celui sur lequel est installé vCenter Server ou sur un autre ordinateur.

Avant de commencer

Voir les conditions d'installation d'Update Manager dans Installation et administration de VMware vSphere Update Manager.

Vérifiez la compatibilité et l'interopérabilité du serveur vCenter Server avec SRM. Connectez avec précaution le serveur Update Manager à une instance vCenter Server à laquelle le serveur SRM est connecté. La connexion du serveur Update Manager à la même instance vCenter Server que SRM peut générer des problèmes lorsque vous mettez à niveau SRM ou vSphere, ainsi que lorsque vous effectuez des opérations quotidiennes.

Procédure

  1. Dans le répertoire du programme d'installation du logiciel, cliquez deux fois sur le fichier autorun.exe et sélectionnez vSphere Update Manager.

    Si vous ne pouvez pas exécuter autorun.exe, accédez au dossier UpdateManager et exécutez VMware-UpdateManager.exe.

  2. Sélectionnez une langue pour le programme d'installation et cliquez sur OK.
  3. Révisez la page d'accueil et cliquez sur Suivant.
  4. Lisez le contrat de licence et cliquez sur Suivant.
  5. Acceptez les conditions dans le contrat de licence et cliquez sur Suivant.
  6. Consultez les informations de support, indiquez si vous voulez télécharger les mises à jour depuis les sources de téléchargement par défaut immédiatement après l'installation et cliquez sur Suivant.

    Si vous désélectionnez Télécharger les mises à jour depuis les sources par défaut immédiatement après l'installation, Update Manager télécharge les mises à jour une fois par jour en fonction de la planification de téléchargement par défaut ou immédiatement après que vous cliquez sur le bouton Télécharger maintenant dans la page des paramètres de téléchargement. Vous pouvez modifier la planification de téléchargement par défaut à la fin de l'installation.

    Si vous désélectionnez Télécharger les mises à jour depuis les sources par défaut immédiatement après l'installation, la tâche de téléchargement des mises à jour s'exécute après l'installation, mais elle ne télécharge pas les mises à jour.

  7. Entrez l'adresse IP ou le nom, le port HTTP et le compte d'administration de vCenter Server que doit utiliser le serveur Update Manager pour se connecter au système vCenter Server et cliquez sur Suivant.
  8. Sélectionnez le type de base de données que vous souhaitez utiliser.
    • Si vous ne disposez pas d'une base de données existante, sélectionnez Installer une instance Microsoft SQL Server 2008 R2 Express (pour des déploiements à échelle réduite) et cliquez sur Suivant.

      Cette base de données convient aux déploiements allant jusqu'à 5 hôtes et 50 machines virtuelles.

    • Si vous disposez déjà d'une base de données, sélectionnez l'option Utiliser une base de données compatible existante, puis sélectionnez une connexion DSN dans le menu déroulant. Si le DSN n'utilise pas l'authentification Windows NT, tapez le nom d'utilisateur et le mot de passe du DSN et cliquez sur Suivant.

      Important :

      La connexion DSN doit être une connexion DSN de 32 bits.

  9. (Facultatif) : Sélectionnez les options de la base de données.
    • Si le système DSN que vous spécifiez indique une base de données Update Manager existante avec le schéma actuel, vous pouvez conserver la base de données existante ou la remplacer par une base vide.

    • Si le système DNS que vous spécifiez indique une base de données Update Manager existante avec un schéma différent, dans la page de mise à niveau de base de données, sélectionnez Oui, je veux mettre à niveau ma base de données Update Manager et J'ai effectué une sauvegarde de ma base de données Update Manager, puis cliquez sur Suivant.

  10. Dans le menu déroulant, sélectionnez l'adresse IP ou le nom d'hôte de votre instance d'Update Manager.

    Si l'ordinateur sur lequel vous installez Update Manager dispose d'une seule carte NIC, le programme d'installation d'Update Manager détecte automatiquement l'adresse IP. Si l'ordinateur dispose de nombreux NIC, vous devez sélectionner la bonne adresse IP et utiliser un nom de connexion DNS. Le nom DNS doit être résolu à partir de tous les hôtes que l'instance Update Manager gère.

  11. Définissez les paramètres de port Update Manager, indiquez si vous voulez configurer les paramètres proxy et cliquez sur Suivant.
    Remarque :

    Définissez avec précaution les paramètres de port Update Manager, car vous ne pouvez pas les modifier après l'installation.

    Pour le port SOAP, vous pouvez utiliser un nombre de ports illimité dès lors qu'il n'existe aucun conflit.

    Pour le port de serveur, vous pouvez utiliser la plage suivante : 80, 9000-9100. Update Manager s'ouvre automatiquement Ports de pare-feu ESX/ESXi dans cette plage pour permettre le trafic HTTP sortant vers le magasin de correctifs.

  12. (Facultatif) : Renseignez les informations sur le serveur proxy et le port et définissez si le proxy doit être authentifié ou non, puis cliquez sur Suivant.
  13. Sélectionnez les répertoires d'installation et de téléchargement des correctifs Update Manager, puis cliquez sur Suivant.

    Si vous ne souhaitez pas utiliser les emplacements définis par défaut, vous pouvez cliquer sur Modifier pour accéder à un autre répertoire.

  14. (Facultatif) : Au niveau du message d'avertissement traitant de l'espace disque disponible, cliquez sur OK.

    Ce message s'affiche lorsque vous tentez d'installer Update Manager sur un ordinateur disposant d'un espace libre inférieur à 120 Go.

  15. Cliquez sur Installer pour lancer l'installation.
  16. Cliquez sur Terminer .

Résultats

Le composant serveur Update Manager est installé et le composant client apparaît comme plug-in disponible dans le Gestionnaire de plug-in de vSphere Client.

Que faire ensuite

Dans vSphere Client, sélectionnez Plug-ins > Gérer les plug-ins pour installer et activer le plug-in Update Manager Client.