Pour pouvoir lancer le provisionnement d'un hôte qui utilise la mise en cache sans état avec Auto Deploy, vous devez vérifier que l'environnement est configuré pour Auto Deploy, préparer des règles Auto Deploy PowerCLI et définir l'ordre d'amorçage de l'hôte.

Avant de commencer

  • Déterminez le disque à utiliser pour la mise en cache et si le processus de mise en cache remplace une partition existante VMFS.

  • Dans les environnements de production, protégez le système vCenter Server et le serveur Auto Deploy en les incluant dans un environnement hautement disponible. En plaçant vCenter Server dans un cluster de gestion, vous assurez la disponibilité de la migration VDS et de machine virtuelle. Dans la mesure du possible, protégez les autres éléments de l'infrastructure. Reportez-vous à Configurer une infrastructure Auto Deploy à haute disponibilité.

Procédure

  1. Configurez l'environnement pour Auto Deploy et installez PowerCLI.
  2. Vérifiez qu'un disque disposant d'au moins 1 Go est disponible.

    Si le disque n'est pas encore partitionné, il est partitionné lorsque vous appliquez le profil d'hôte.

  3. Configurez l'hôte pour qu'il tente de s'amorcer dans le réseau, puis depuis le disque si l'amorçage réseau échoue.

    Voir la documentation du fournisseur du matériel.

Que faire ensuite

Configurez un profil d'hôte pour la mise en cache sans état. En règle générale, vous devez configurer un profil d'hôte sur un hôte de référence et appliquer ce profil aux autres hôtes.