Le diagramme de mémoire (Mo) affiche les compteurs de données de mémoire des machines virtuelles.

Ce diagramme est situé dans la vue Page d'accueil de l'onglet Performances de la machine virtuelle. Il n'apparaît qu'aux niveaux de collecte 2, 3 et 4.

Dans les descriptions ci-après, la mémoire physique d'invité est la mémoire matérielle virtuelle fournie à une machine virtuelle pour son système d'exploitation client. La mémoire de la machine est la RAM physique réelle de l'hôte. Notez que les compteurs ne sont pas tous recueillis au niveau de collecte 1.

Tableau 1. Compteurs de données

Étiquette de diagramme

Description

Active

Quantité de mémoire physique d'invité utilisée par la machine virtuelle.

La mémoire active, estimée par l'échantillonnage statistique de VMkerne, représente la quantité de mémoire réelle dont la machine virtuelle a besoin. La valeur est basée sur la charge de travail actuelle de la machine virtuelle.

  • Compteur : active

  • Type de stat. : Absolues

  • Unité : Mégaoctets (Mo)

  • Type de cumul : Moyenne (minimum/maximum)

  • Niveau de collecte : 2 (4)

Gonflage

Quantité de mémoire physique d'invité récupérée de la machine virtuelle par le pilote de gonflage.

  • Compteur : vmmemctl

  • Type de stat. : Absolues

  • Unité : Mégaoctets (Mo)

  • Type de cumul : Moyenne (minimum/maximum)

  • Niveau de collecte : 1 (4)

Cible de gonflage

Quantité désirée de mémoire de gonflage de machine virtuelle.

La mémoire cible de gonflage est estimée par VMkernel.

Si la quantité cible de gonflage est supérieure à la valeur de gonflage, VMkernel augmente le gonflage, ce qui récupère davantage de mémoire de machine virtuelle. Si la quantité cible de gonflage est inférieure à la valeur de gonflage, VMkernel diminue le gonflage, ce qui permet à la machine virtuelle de réaffecter de la mémoire si nécessaire.

  • Compteur : vmmemctltarget

  • Type de stat. : Absolues

  • Unité : Mégaoctets (Mo)

  • Type de cumul : Moyenne (minimum/maximum)

  • Niveau de collecte : 2 (4)

Consommé

Quantité de mémoire physique d'invité consommée par la machine virtuelle pour la mémoire d'invité.

La mémoire consommée n'inclut pas la mémoire de temps système. Elle inclut la mémoire partagée et la mémoire qui pourrait être réservée, mais pas effectivement utilisée.

mémoire consommée = mémoire accordée – mémoire économisée grâce au partage de mémoire

  • Compteur : consommé

  • Type de stat. : Absolues

  • Unité : Mégaoctets (Mo)

  • Type de cumul : Moyenne (minimum/maximum)

  • Niveau de collecte : 1 (4)

Partagé

Quantité de mémoire physique d'invité disponible pour le partage. Le partage de mémoire s'effectue via le partage de page transparent.

  • Compteur : partagé

  • Type de stat. : Absolues

  • Unité : Mégaoctets (Mo)

  • Type de cumul : Moyenne (minimum/maximum)

  • Niveau de collecte : 2 (4)

Échangé

Quantité de mémoire physique d'invité échangée en sortie vers le disque par VMkernel. Ce compteur de données mesure l'échange de VMkernel, et non pas l'échange vers le SE client.

échangé = échange en sortie - échange en entrée

Remarque :

Dans certains cas, Vmotion peut fausser ces valeurs et provoquer l'arrivée d'une machine virtuelle sur un hôte avec de la mémoire déjà échangée en sortie. Par conséquent, la valeur échangée peut être supérieure à la valeur d'échange en sortie - d'échange en entrée.

  • Compteur : échangé

  • Type de stat. : Absolues

  • Unité : Mégaoctets (Mo)

  • Type de cumul : Moyenne (minimum/maximum)

  • Niveau de collecte : 2 (4)

Analyse de diagramme

La capacité mémoire d'une machine virtuelle doit être légèrement supérieure à l'utilisation moyenne de la mémoire d'un invité. Cela permet à l'hôte de gérer des pics de charge de travail sans échanger de mémoire parmi les invités. Augmenter la capacité de la mémoire de machine virtuelle entraîne une plus grande utilisation de la capacité supplémentaire de la mémoire.

Si un espace d'échange suffisant est disponible, une valeur de gonflage élevée n'entraîne pas de problèmes de performances. Toutefois, si les valeurs d'échange en entrée et d'échange en sortie sont trop élevées, il est fort probable que l'hôte ne dispose pas de la quantité de mémoire suffisante pour répondre à la demande.

Si une machine virtuelle a des valeurs élevées de gonflage ou d'échange, vérifiez la quantité de mémoire physique libre sur l'hôte. Une valeur de mémoire libre de 6 % ou moins indique que l'hôte ne peut pas satisfaire les besoins en mémoire. Cela entraîne une récupération de la mémoire qui peut entraîner une baisse des performances. Si la capacité de la mémoire active est identique à la taille de mémoire octroyée, la demande en mémoire est supérieure aux ressources mémoire disponibles. Si la mémoire active est uniformément basse, la taille de la mémoire peut être trop importante.

Si l'hôte dispose d'une quantité de mémoire libre suffisante, vérifiez les parts de ressources, la réservation et la limite des machines virtuelles et des pools de ressources sur l'hôte. Vérifiez que les paramètres de l'hôte sont adéquats et supérieurs à ceux définis pour la machine virtuelle.

Si la quantité de mémoire disponible est faible ou que vous constatez une baisse des performances, envisagez d'exécuter les actions suivantes.

Tableau 2. Conseil d'amélioration des performances de la mémoire

#

Résolution

1

Vérifiez que VMware Tools est installé sur chaque machine virtuelle. Le pilote de gonflage, installé avec VMware Tools, est essentiel pour les performances.

2

Vérifiez que le pilote de gonflage est activé. VMkernel récupère régulièrement la mémoire de machine virtuelle inutilisée grâce au gonflage et à l'échange. Généralement, cela n'a aucune incidence sur les performances de la machine virtuelle.

3

Réduisez l'espace mémoire sur la machine virtuelle, et corrigez la taille du cache si elle est trop grande. Cela libère de la mémoire pour d'autres machines virtuelles.

4

Si la réservation de mémoire de la machine virtuelle est définie à une valeur nettement supérieure à sa mémoire active, diminuez le paramètre de réservation de sorte que VMkernel puisse récupérer la mémoire inactive pour d'autres machines virtuelles sur l'hôte.

5

Migrez une ou plusieurs machines virtuelles vers un hôte dans un cluster DRS.

6

Ajoutez de la mémoire physique à l'hôte.