Vous pouvez utiliser les amorces de réplication si un fichier dupliqué a été trouvé pour la machine virtuelle sur la banque de données destination. vSphere Replication compare les différences et réplique uniquement les bloc modifiés.

Pour éviter de consommer la bande passante du réseau pour la quantité de données à répliquer lors de la synchronisation complète initiale, vSphere Replication permet de copier les fichiers de disque virtuel vers le centre de données et de pointer vers ces fichiers comme amorces de réplication au cours de la réplication. vSphere Replication compare les différences et réplique uniquement les blocs modifiés.

Lors de la configuration de la réplication d'une machine virtuelle, vSphere Replication recherche un disque ayant le même nom de fichier dans la banque de données cible. Si un fichier de même nom existe, vSphere Replication affiche un avertissement et propose d'utiliser le disque cible comme amorce de réplication. Si vous acceptez l'option, vSphere Replication compare les différences et réplique uniquement les blocs modifiés après que la réplication de machine virtuelle est complètement configurée et activée. Si vous n'acceptez pas l'option, vous devez changer l'emplacement cible de la réplication.

Remarque :

La machine virtuelle source doit être mise hors tension avant de télécharger les fichiers vmdk qui sont utilisés comme valeurs initiales de la réplication.