Vous pouvez configurer la réplication de plusieurs machines virtuelles à l'aide de l'assistant de configuration de réplication de machines virtuelles multiples.

Avant de commencer

Pour répliquer une machine virtuelle en utilisant vSphere Replication, vous devez déployer le dispositif vSphere Replication sur les sites source et cible. Vous devez mettre sous tension les machines virtuelles pour commencer la réplication.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Lorsque vous configurez la réplication, vous définissez un objectif de point de récupération (RPO) pour déterminer la fréquence des réplications. Par exemple, un objectif (RPO) d'une heure vise à ce qu'une machine virtuelle ne perde pas plus d'une heure de données lors de la récupération. Pour les RPO plus petits, moins de données sont perdues au cours d'une récupération, mais une plus grande quantité de bande passante réseau est consommée en conservant la réplique à jour.

Chaque fois qu'une machine virtuelle atteint sa cible RPO, vSphere Replication enregistre environ 3 800 octets de données dans la base de données des événements de vCenter Server. Si vous définissez un délai RPO court, vous risquez de générer un volume de données important dans la base de données. Afin d'éviter de créer de grands volumes de données dans la base de données des événements dans vCenter Server, limitez le nombre de jours pendant lesquels vCenter Server conserve les données des événements. Reportez-vous à Configurer la règle de rétention de base de donnée dans le Guide de gestion de vCenter Server et des hôtes. Vous pouvez également définir un délai RPO plus long.

vSphere Replication assure la cohérence des défaillances entre tous les disques appartenant à une machine virtuelle. Si vous utilisez la mise au repos VSS, vous pouvez obtenir un niveau de cohérence plus élevé. Les types de mise au repos disponibles sont définis par le système d'exploitation de la machine virtuelle. Pour la prise en charge de la mise au repos de Microsoft VSS (Volume Shadow Copy Service) pour machines virtuelles Windows, reportez-vous à Matrices de compatibilité pour vSphere Replication 5.5.

Vous pouvez configurer les machines virtuelles pour qu'elles soient répliquées vers une banque de données Virtual SAN sur le site cible. Reportez-vous à Utilisation de vSphere Replication avec le stockage Virtual SAN pour connaître les limites de l'utilisation de vSphere Replication avec Virtual SAN.

Remarque :

VMware Virtual SAN est une fonctionnalité entièrement prise en charge de vSphere 5.5u1.

  • Vous pouvez utiliser Virtual SAN dans des environnements de production avec vSphere Replication 5.5.1 et vSphere 5.5u1.

  • Virtual SAN est une fonctionnalité expérimentale dans vSphere 5.5. Vous pouvez effectuer des tests sur Virtual SAN avec vSphere Replication 5.5.0 et vSphere 5.5, mais son utilisation n'est pas prise en charge dans des environnements de production. Pour obtenir des informations sur l'activation de Virtual SAN dans vSphere 5.5, reportez-vous aux notes de mise à jour de vSphere Replication 5.5.0.

La configuration de vSphere Replication simultanément sur un grand nombre de machines virtuelles lors de l'utilisation du stockage Virtual SAN peut ralentir considérablement la synchronisation complète initiale des fichiers de machine virtuelle. Les opérations de synchronisation complète initiale génèrent un trafic d'E/S intense et la configuration d'un trop grand nombre de réplications en même temps peut surcharger le stockage Virtual SAN. Configurez vSphere Replication sur des lots incluant un nombre maximal de 30 machines virtuelles à la fois.

Procédure

  1. Dans la page d'accueil Client Web vSphere, cliquez sur VM et modèles.
  2. Sélectionnez un centre de données, puis cliquez sur les onglets Objets associés et Machines virtuelles.

    Une liste de machines virtuelles s'affiche dans le volet de droite.

  3. Sélectionnez les machines virtuelles à répliquer en utilisant les touches Ctrl ou Maj.
  4. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur les machines virtuelles, puis cliquez sur Toutes les actions vSphere Replication > Configurer la réplication.
  5. Acceptez le nombre de machines virtuelles à répliquer.
  6. Vérifiez la validation des machines virtuelles et cliquez sur Suivant.
  7. Sélectionnez le site cible.
    • Si vous avez déjà connecté le site source et le site cible, sélectionnez le site cible dans la liste.

    • Si vous n'avez pas connecté le site source et le site cible, et que le site cible est local, sélectionnez le site cible dans la liste.

    • Si vous n'avez pas connecté le site source et le site cible, est un site distant, cliquez sur Ajouter un site distant et entrez l'adresse IP ou le nom, ainsi que les informations d'identification, pour vous connecter au site.

  8. Acceptez l'attribution automatique d'un serveur vSphere Replication ou sélectionnez un serveur spécifique sur le site cible.
  9. Sélectionnez la banque de données de l'emplacement cible. Vous avez également la possibilité de sélectionner la stratégie de stockage de la machine virtuelle.
  10. Sélectionnez une configuration de mise au repos au niveau du système d'exploitation client, si cela s'applique au système d'exploitation de la machine virtuelle source.
  11. Utilisez le curseur RPO ou entrez une valeur pour configurer la quantité maximale de données pouvant être perdues en cas de défaillance d'un site. En option, activez des instances à des moments précis et spécifiez une stratégie de rétention d'instances.

    La plage de l'objectif de point de récupération (RPO) est comprise entre 15 minutes et 24 heures.

  12. Indiquez si vous voulez utiliser des amorces de réplication.

    Cette option recherche les amorces de réplication dans la banque de données cible sélectionnée. Si des fichiers candidats sont trouvés, indiquez si vous voulez utiliser ces fichiers comme amorces.

  13. Consultez les paramètres et cliquez sur Terminer pour mettre en œuvre la réplication.

    vSphere Replication commence une synchronisation complète initiale des fichiers de machine virtuelle dans la banque de données désignée sur le site cible.