Un supplément est associé à la virtualisation des ressources en mémoire.

Les machines virtuelles ESXi peuvent entraîner deux types de capacité supplémentaire de mémoire.

  • Temps supplémentaire nécessaire pour accéder à la mémoire d'une machine virtuelle.

  • Espace supplémentaire requis par l'hôte ESXi pour son propre code et ses structures de données, au-delà de la mémoire allouée à chaque machine virtuelle.

La virtualisation de mémoire ESXi ajoute un léger temps supplémentaire lors de l'accès à la mémoire. Le matériel de pagination du processeur utilise directement les tables de page (tables de page fantôme pour l'approche logicielle et tables de page intégrées pour l'approche assistée par matériel) ; la plupart des accès à la mémoire virtuelle peuvent donc s'exécuter sans supplément de translation d'adresse.

La capacité supplémentaire de mémoire comporte deux éléments.

  • Un supplément fixe à l'échelle du système pour VMkernel.

  • Capacité supplémentaire pour chaque machine virtuelle.

La capacité supplémentaire de mémoire comprend un espace réservé pour le tampon de trame de la machine virtuelle et diverses structures de données de virtualisation, notamment les tables de page fantômes. La capacité supplémentaire de mémoire dépend du nombre de CPU virtuels et de la mémoire configurée pour le système d'exploitation client

ESXi fournit également des optimisations telles que le partage de mémoire, permettant de réduire la quantité de mémoire physique utilisée sur le serveur sous-jacent. Ces optimisations peuvent permettre d'économiser plus de mémoire que la quantité utilisée par le supplément.