Cet exemple explique le fonctionnement d'un pool de ressources avec des réservations extensibles.

Supposons le scénario suivant (illustré dans la figure).

  • Le pool parent RP-MOM possède une réservation de 6 Ghz et une machine virtuelle en cours d'exécution, VM-M1, réservant 1 GHz.

  • Vous pouvez créer un pool de ressources enfant, RP-KID, avec une réservation de 2 Ghz et l'option Réservation extensible sélectionnée.

  • Ajoutez deux machines virtuelles, VM-K1 et VM-K2, avec des réservations de 2 Ghz chacune au pool de ressources enfant et tentez de les mettre sous tension.

  • VM-K1 peut réserver des ressources directement depuis RP-KID (possédant 2 Ghz).

  • Aucune ressource locale n'est disponible pour VM-K2, la machine virtuelle emprunte donc les ressources du pool de ressources parent, RP-MOM. RP-MOM possède 6 Ghz moins 1 Ghz (réservé par la machine virtuelle), moins 2 Ghz (réservés par RP-KID), ce qui laisse 3 Ghz non réservés. Avec les 3 Ghz disponibles, vous pouvez mettre sous tension la machine virtuelle 2 Ghz.

    Figure 1. Contrôle d'admission avec pools de ressources extensibles : Mise sous tension réussie


    Il s'agit du contrôle d'admission avec les pools de ressources extensibles et une mise sous tension réussie de machine virtuelle.

Envisagez maintenant un autre scénario avec VM-M1 et VM-M2.

  • Mettez sous tension deux machines virtuelles dans RP-MOM avec une réservation totale de 3 Ghz.

  • Vous pouvez toujours mettre sous tension VM-K1 dans RP-KID car 2 Ghz sont disponibles localement.

  • Lorsque vous tentez de mettre VM-K2 sous tension, RP-KID ne possède pas de capacité CPU non réservée ; il consulte donc son parent. RP-MOM possède uniquement 1 Ghz de capacité non réservée disponible (5 GHz de RP-MOM sont déjà utilisés, 3 Ghz réservés par les machines virtuelles locales et 2 Ghz réservés par RP-KID). Par conséquent, vous ne pouvez pas mettre VM-K2 sous tension, car cette machine virtuelle requiert une réservation de 2 Ghz.

    Figure 2. Contrôle d'admission avec pools de ressources extensibles : Mise sous tension empêchée


    Il s'agit du contrôle d'admission avec les pools de ressources extensibles et une mise sous tension de machine virtuelle empêchée.