Dans de rares circonstances, ESXi peut détecter une mauvaise interaction d'une application avec la technologie d'hyperthreading Pentium IV (cela ne s'applique pas aux systèmes basés sur la micro-architecture de processeur Intel Xeon 5500). Dans de tels cas, la mise en quarantaine, transparente pour l'utilisateur, peut être nécessaire.

Par exemple, certains types de codes à modification automatique peuvent perturber le fonctionnement normal du cache de trace Pentium IV et entraîner des ralentissements significatifs (jusqu'à 90 %) pour une application partageant un cœur avec le code problématique. Dans ces cas, l'hôte ESXi met en quarantaine le CPU virtuel exécutant ce code et place sa machine virtuelle en mode aucun ou interne, selon les cas.