De nombreuses charges de travail ESXi offrent la possibilité de partager la mémoire entre les machines virtuelles (et également au sein d'une machine virtuelle unique).

Par exemple, plusieurs machines virtuelles peuvent exécuter des instances du même système d'exploitation client, posséder les mêmes applications ou composants chargés ou contenir des données communes. Dans de tels cas, un hôte utilise une technique de partage de page propriétaire transparente pour éliminer de manière sûre les copies de pages de mémoire redondantes. Grâce au partage de mémoire, une charge de travail s'exécutant sur des machines virtuelles consomme généralement moins de mémoire qu'elle ne le ferait si elle s'exécutait sur des machines physiques. En conséquence, des niveaux plus élevés d'engagement excessif peuvent être pris en charge efficacement.

Utilisez les paramètres avancés Mem.ShareScanTime et Mem.ShareScanGHz pour contrôler la fréquence à laquelle le système balaie la mémoire afin d'identifier les opportunités de partage de mémoire.

Vous pouvez également mettre hors tension le partage sur des machines virtuelles individuelles en paramétrant l'option sched.mem.pshare.enable sur faux (cette option est paramétrée sur vrai par défaut). Reportez-vous à la section Paramétrer les attributs avancés de la machine virtuelle dans vSphere Web Client.

Le partage de mémoire ESXi s'exécute en tant qu'activité d'arrière-plan recherchant les opportunités de partage au fil du temps. La quantité de mémoire économisée varie dans le temps. Pour une charge de travail plutôt constante, la quantité augmente généralement lentement, jusqu'à ce que toutes les opportunités de partage soient exploitées.

Pour déterminer l'efficacité du partage de mémoire pour une charge de travail donnée, tentez d'exécuter la charge de travail et utilisez resxtop ou esxtop pour observer les économies réelles. Pour plus d'informations sur le champ PSHARE du mode interactif, reportez-vous à la page Mémoire.