De nombreuses charges de travail offrent des possibilités de partage de mémoire entre les machines virtuelles.

Par exemple, plusieurs machines virtuelles peuvent exécuter des instances du même système d'exploitation client, posséder les mêmes applications ou composants chargés ou contenir des données communes. Les systèmes ESXi utilisent une technique de partage de page propriétaire pour éliminer de manière sûre les copies de pages de mémoire redondantes.

Grâce au partage de mémoire, une charge de travail composée de plusieurs machines virtuelles consomme généralement moins de mémoire qu'elle ne le ferait si elle s'exécutait sur des machines physiques. Par conséquent, le système peut prendre en charge efficacement de plus hauts niveaux d'engagement excessif.

La quantité de mémoire enregistrée par le partage de mémoire dépend des caractéristiques de la charge de travail. Une charge de travail composée de nombreuses machines virtuelles quasiment identiques peut libérer plus de trente pourcent de mémoire ; une charge de travail plus diversifiée peut permettre de réaliser uniquement des économies inférieures à cinq pourcent de la mémoire.