Virtual SAN stocke et gère les données sous la forme de conteneurs de données flexibles nommés objets. Un objet est un volume logique dont les données et métadonnées sont distribuées et accessibles dans tout le cluster.

Lorsque vous provisionnez une machine virtuelle sur une banque de données de Virtual SAN, Virtual SAN crée un objet pour chaque disque virtuel. Il crée également un objet conteneur qui stocke tous les fichiers de métadonnées de la machine virtuelle. Virtual SAN peut stocker et gérer plusieurs objets dans un cluster unique.

Virtual SAN provisionne et gère chaque objet de manière individuelle en créant une configuration RAID sur le réseau pour chaque objet. Lorsqu'il crée un objet pour un disque virtuel et qu'il détermine le mode de distribution de l'objet dans le cluster, Virtual SAN tient compte des paramètres suivants :

  • Configuration requise pour le disque virtuel spécifiée par l'administrateur sous la forme d'une stratégie de stockage de machine virtuelle.

  • Ressources de cluster et leur utilisation au moment du provisionnement.

Par exemple, Virtual SAN détermine le nombre de réplicas à créer en fonction de la stratégie de disponibilité. En revanche, la stratégie de performances détermine le nombre de disques SSD alloués à la mise en cache de chaque réplica et le nombre de bandes à créer pour chacun d'eux.

Dans la mesure où le cluster de Virtual SAN et les charges de travail évoluent dans le temps, Virtual SAN surveille la conformité du disque virtuel avec ses stratégies et effectue les ajustements nécessaires pour remettre l'objet en conformité ou pour optimiser l'utilisation des ressources du cluster. Virtual SAN limite activement le stockage et le débit du réseau utilisés pour la reconfiguration afin de minimiser l'impact de celle-ci sur l'exécution d'une charge de travail normale.