Lors de la préparation de la configuration de votre SAN et de votre système ESXi pour que celui-ci utilise le stockage SAN, consultez les conditions requises et les recommandations.

  • Veillez à ce que les combinaisons de microprogramme et matériel de stockage SAN que vous utilisez soient prises en charge conjointement aux systèmes ESXi. Pour obtenir une liste de mises à jour, consultez le Guide Guide de compatibilité vSphere.

  • Configurez votre système pour avoir un seul volume VMFS par LUN.

  • Sauf si vous utilisez des serveurs sans disque, ne configurez pas la partition de diagnostic sur un LUN SAN.

    Dans le cas d'un serveur sans disques démarrant à partir d'un SAN, une partition de diagnostic partagée est appropriée.

  • Utilisez les RDM pour accéder aux disques bruts. Pour plus d'informations, consultez Mappage de périphérique brut.

  • Pour que les chemins multiples fonctionnent correctement, chaque LUN doit présenter le même ID de LUN pour tous les hôtes ESXi.

  • Veillez à ce que le pilote du périphérique de stockage définisse une file d'attente suffisamment grande. Vous pouvez définir la profondeur de file d'attente pour le HBA physique lors de la configuration du système. Pour plus d'informations sur le changement de la profondeur de la file d'attente pour les HBA et les machines virtuelles, consultez la documentation Dépannage vSphere.

  • Sur les machines virtuelles exécutant Microsoft Windows, augmentez la valeur du paramètre TimeoutValue SCSI sur 60. Cette augmentation permet à Windows de mieux tolérer les E/S retardées suite à un basculement de chemin. Pour plus d'informations, consultez Définir le délai d'expiration du SE invité Windows.