NPIV permet à un unique port HBA FC d'enregistrer plusieurs WWN uniques dans la structure, chacun pouvant être assigné à une machine virtuelle.

Les objets SAN comme les commutateurs, HBA, périphériques de stockage ou machines virtuelles peuvent se voir assignés des identifiants Nom mondial WWN. Les WWN identifient de manière unique ces objets dans la structure Fibre Channel. Lorsque les machines virtuelles possèdent des affectations WWN, elles les utilisent pour tout leur trafic RDM, et donc les LUN vers lesquels pointent tous les RDM de la machine virtuelle doivent rester non masqués pour ces WWN. Si les machines virtuelles ne possèdent pas d'affectations WWN, elles peuvent accéder aux LUN de stockage au moyen des WWN des HBA physiques de leur hôte. Toutefois, grâce à NPIV, un administrateur SAN peut surveiller et router l'accès au stockage pour chaque machine virtuelle. La section suivante décrit le fonctionnement de NPIV.

Lorsqu'une machine virtuelle se voit assigner un WWN, le fichier de configuration de la machine virtuelle (.vmx) est actualisé afin d'inclure une paire WWN (contenant un Numéro de port WWPN, et un Nom de nœud WWNN). Au démarrage de cette machine virtuelle, VMware active un port virtuel (VPORT) sur le port physique HBA utilisé pour accéder au LUN. Ce VPORT est un HBA virtuel apparaissant comme HBA physique pour la structure FC, c'est-à-dire qu'il possède son identifiant unique, la paire WWN assignée à la machine virtuelle. Chaque port VPORT est spécifique à la machine virtuelle, et quand cette machine est éteinte, le VPORT est détruit sur l'hôte et n'apparaît plus dans la structure FC. Lorsqu'une machine virtuelle est migrée d'un hôte vers un autre, le VPORT est fermé sur le premier hôte et ouvert sur l'hôte de destination.

Si NPIV est activé, les paires WWN (WWPN et WWNN) sont spécifiées pour chaque machine virtuelle au moment de leur création. Lorsqu'une machine virtuelle utilisant NPIV est mise sous tension, elle utilise chacune de ces paires WWN par séquence afin de découvrir un chemin d'accès au stockage. Le nombre de VPORTs activés par VMware est égal au nombre de HBA physiques présents sur l'hôte. Un VPORT est créé sur chaque HBA physique où un chemin physique est trouvé. Chaque chemin physique est utilisé pour déterminer le chemin virtuel qui sera utilisé pour accéder au LUN. Notez que les HBA ne prenant pas en charge NPIV sont ignorés lors de ce processus de découverte, car les VPORT ne peuvent y être instanciés.