Virtual SAN requiert des interfaces réseau correctement configurées.

Les hôtes de votre cluster de Virtual SAN doivent faire partie d'un Virtual SAN et se trouver sur le même sous-réseau. Au moins une interface de Virtual SAN doit être configurée sur chaque hôte. Ceci est valable pour tous les hôtes du cluster, qu'ils contribuent au stockage ou non.

Remarque :

Virtual SAN ne prend pas en charge IPv6.

Suivez ces directives :

  • Virtual SAN requiert un réseau privé 1 Go. Le mieux est d'utiliser un réseau 10 Go.

  • Sur chaque hôte, dédiez au moins une carte réseau Ethernet 1 Go physique au Virtual SAN. Vous pouvez également provisionner une carte réseau physique supplémentaire comme carte réseau de basculement.

  • Vous pouvez utiliser des commutateurs standard vSphere sur chaque hôte ou bien configurer votre environnement avec un vSphere Distributed Switch.

  • Pour chaque réseau utilisé pour Virtual SAN, configurez un groupe de ports VMkernel sur lequel la propriété de port Virtual SAN est activée.

  • Utilisez la même étiquette de Virtual SAN pour chaque groupe de ports et assurez-vous que les étiquettes sont cohérentes sur tous les hôtes.

  • Utilisez des trames Jumbo pour de meilleures performances.

  • Virtual SAN prend en charge l'équilibrage de charge par hachage IP, mais ne garantit pas l'amélioration des performances pour toutes les configurations. Vous pouvez tirer profit du hachage IP lorsque Virtual SAN fait partie de ses nombreux utilisateurs. Dans ce cas, le hachage IP effectue l'équilibrage de la charge. En revanche, si Virtual SAN est le seul utilisateur, vous ne noterez peut-être pas de changement. Cela s'applique particulièrement aux environnements de 1 G. Par exemple, si vous disposez de quatre adaptateurs physiques de 1 G avec le hachage IP pour Virtual SAN, vous ne pourrez peut-être pas utiliser plus de 1 G. Cela s'applique également à toutes les stratégies d'association de cartes réseau que nous prenons actuellement en charge. Pour plus d'informations sur l'association de cartes réseau, consultez la section relative aux stratégies de mise en réseau dans le guide Mise en réseau vSphere.

  • Virtual SAN ne prend pas en charge plusieurs adaptateurs VMkernel sur le même sous-réseau pour l'équilibrage de la charge. Plusieurs adaptateurs VMkernel sont pris en charge sur différents réseaux, tels qu'un VLAN ou une structure physique distincte.

  • Vous devez connecter tous les hôtes de Virtual SAN à un seul réseau L2, sur lequel la multidiffusion (écoute IGMP) est activée. Si les hôtes de Virtual SAN s'étendent sur plusieurs commutateurs ou même au-delà des limites du réseau L3, vous devez vous assurer que votre réseau est correctement configuré pour assurer la connectivité de multidiffusion. Vous pouvez modifier les adresses de multidiffusion par défaut si votre environnement de réseau le requiert ou bien si vous exécutez plusieurs clusters de Virtual SAN sur le même réseau de couche 2.

Pour plus d'informations, consultez la documentation Mise en réseau vSphere.