Virtual SAN virtualise les ressources de stockage physique local des hôtes ESXi et les transforme en pools de stockage pouvant être fractionnés et attribués à des machines virtuelles et des applications en fonction de leurs exigences en termes de qualité de service.

Vous pouvez activer Virtual SAN lorsque vous créez des clusters d'hôtes ou l'activer sur des clusters existants. Lorsqu'il est activé, Virtual SAN agrège tous les disques de stockage locaux disponibles sur les hôtes en une banque de données unique partagée par tous les hôtes. Vous pouvez ensuite développer la banque de données en ajoutant des périphériques de stockage ou des hôtes au cluster.

Les hôtes qui se trouvent dans le cluster Virtual SAN ne doivent pas nécessairement être identiques. Même les hôtes qui ne disposent pas de disques locaux peuvent participer et exécuter leurs machines virtuelles sur la banque de données de Virtual SAN, comme, par exemple, l'hôte 2 dans l'illustration.

Si un hôte met à disposition son stockage local pour la banque de données Virtual SAN, l'hôte doit fournir un disque SSD et au moins un disque HDD, également nommé disque de données. Les disques sur l'hôte contributeur forment un groupe de disques. Chaque groupe de disques doit inclure un disque SSD et un ou plusieurs disques de données. Le groupe de disques utilise le disque SSD pour lire le contenu du cache et écrire les données mises en mémoire tampon, tandis que les disques de données sont dédiés à un stockage permanent. Vous pouvez disposer de plusieurs groupes de disques par hôte. Par exemple, dans l'illustration, l'hôte 1 contient un groupe de disques, tandis que l'hôte 3 en comporte deux.

Architecture de Virtual SAN comportant plusieurs groupes de disques pour chaque hôte.

Virtual SAN et stratégies de stockage de machine virtuelle

Lorsqu'il est activé, Virtual SAN applique les stratégies de stockage de machine virtuelle. Vous utilisez des stratégies de stockage pour définir les besoins en stockage d'une machine virtuelle, par exemple les performances et la disponibilité, sous la forme d'un profil. Les exigences des stratégies sont envoyées à la couche de Virtual SAN lors de la création du disque virtuel. Virtual SAN agence le disque virtuel dans la banque de données de Virtual SAN pour répondre aux conditions spécifiées.

Virtual SAN surveille la conformité à la stratégie et crée des rapports tout au long du cycle de vie de la machine virtuelle. Si la stratégie devient non conforme à la suite de la défaillance d'un hôte, d'un disque ou d'un réseau, Virtual SAN prend les mesures correctives qui s'imposent. Il reconfigure les données des machines virtuelles concernées et optimise l'utilisation des ressources dans le cluster. Tous les processus de reconfiguration s'exécutent avec un impact minimal sur la charge de travail normale.

Pour obtenir des informations sur l'interaction entre Virtual SAN et les stratégies de stockage de machine virtuelle, reportez-vous à Virtual SAN et gestion du stockage basée sur des stratégies.

Pour obtenir des informations générales sur les stratégies de stockage, reportez-vous à À propos des règles de stockage de machine virtuelle.