Mettez à niveau le premier nœud d'une installation vCenter Single Sign-On pour assurer la haute disponibilité.

Avant de commencer

  • Vérifiez les conditions préalables pour la mise à niveau vers vCenter Server

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Remarque :

vCenter Server 5.5 ne prend en charge la connexion entre vCenter Server et des composants de vCenter Server par adresse IP que si l'adresse IP est compatible avec IPv4. Pour vous connecter à un système vCenter Server dans un environnement IPv6, vous devez utiliser le nom de domaine complet (FQDN) ou le nom d'hôte du vCenter Server. La meilleure pratique consiste à utiliser FQDN, qui fonctionne dans tous les cas, au lieu de l'adresse IP, qui peut changer si elle a été attribuée par DHCP.

Pour plus d'informations sur vCenter Single Sign-On, reportez-vous à Impact de vCenter Single Sign-On sur les mises à niveau de vCenter Server et à la documentation Sécurité vSphere.

Procédure

  1. Dans l'inventaire du logiciel d'installation, faites un double clic sur le fichier autorun.exe pour lancer l'installation.
  2. Sous Installation personnalisée, sélectionnez vCenter Single Sign-On et cliquez sur Installer.
  3. Suivez les invites de l'assistant d'installation afin de choisir la langue du programme d'installation et acceptez les termes du contrat de licence d'utilisateur final.
  4. Entrez le mot de passe du compte d'administrateur de vCenter Single Sign-On.
  5. Cliquez sur Installer.

Résultats

Le premier nœud vCenter Single Sign-On haute disponibilité est mis à niveau.

Après l'installation ou la mise à niveau de vCenter Single Sign-On, les sources d'identité et les utilisateurs par défaut suivants sont disponibles :

localos

Tous les utilisateurs du système d'exploitation local. Ces utilisateurs peuvent se voir accorder les autorisations de vCenter Server. Si vous effectuez une mise à niveau, les utilisateurs qui disposent déjà d'autorisations les conservent.

vsphere.local

Contient tous les utilisateurs disposant d'un accès administrateur au serveur vCenter Single Sign-On. Initialement, seul l'utilisateur administrateur est défini.

Pour ajouter d'autres sources d'identité, tel qu'un domaine Active Directory natif (authentification Windows intégrée) ou un service d'annuaire OpenLDAP, reportez-vous à Ajouter une source d'identité de vCenter Single Sign-On.

Que faire ensuite

Mettez à niveau la deuxième instance de vCenter Single Sign-On. Reportez-vous à la section Mettre à niveau un serveur vCenter Single Sign-On supplémentaire pour la haute disponibilité.