Avant de commencer la mise à niveau vers vCenter Server, assurez-vous que le système vCenter Server et que la base de données sont convenablement préparés.

Conditions préalables pour comprendre et préparer le processus de mise à niveau

Configuration système requise

  • Vérifiez que votre système répond aux configurations requises énumérées dans Configurations matérielles requises pour vCenter Server, vSphere Web Client, vCenter Inventory Service et vCenter Single Sign-On et Configuration logicielle requise pour vCenter Server, et que les ports requis sont ouverts, comme indiqué dans Ports requis pour vCenter Server.

  • Si votre système vSphere inclut des solutions ou des plug-ins VMware, assurez-vous qu'ils sont compatibles avec la version de vCenter Server vers laquelle vous effectuez la mise à niveau. Reportez-vous à la matrice d'interopérabilité des produits VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility/sim/interop_matrix.php.

  • Avant de mettre à niveau tout vCenter Server qui appartient à un groupe Linked Mode, supprimez-le du groupe Linked Mode. La mise à niveau de vCenter Server qui sont membres d'un groupe Linked Mode peut causer l'échec de la mise à niveau, et peut laisser les vCenter Server dans un état instable. Après avoir mis à niveau tous les membres d'un groupe Linked Mode vers la version 5.5, vous pouvez les rejoindre.

  • Si vous n'avez pas l'intention d'utiliser le mode évaluation, assurez-vous que vous disposez de clés de licence valides pour toutes les fonctionnalités achetées. Les clés de licence des versions de vSphere antérieures à la version 5.0 ne sont pas pris en charge dans vCenter Server 5.x. Si vous ne disposez pas de la clé de licence, vous pouvez l'installer en mode d'évaluation et utiliser vSphere Web Client pour entrer la clé de licence ultérieurement.

  • Fermez toutes les instances de vSphere Web Client.

  • Assurez-vous que le système sur lequel vous mettez à niveau vCenter Server n'est pas un contrôleur de domaine Active Directory principal ou de sauvegarde.

  • Supprimez tous les hôtes ESX Server 2.x ou 3.x de l'inventaire vCenter Server ou mettez ces hôtes à niveau vers la version 4.0 ou une version ultérieure.

  • Mettez à jour les hôtes ESX/ESXi 4.1 vers la version 4.1 Update 1 ou une version ultérieure. Voir l'article 2009586 dans la base des connaissances.

  • Avant d'installer ou de mettre à niveau un produit vSphere, synchronisez les horloges de toutes les machines sur le réseau vSphere. Reportez-vous à Synchronisation des horloges sur le réseau vSphere.

  • Vérifiez que le nom de domaine complet (FQDN) du système où vous mettez à niveau vCenter Server peut être résolu. Pour ce faire, tapez nslookup your_vCenter_Server_fqdn dans l'invite de ligne de commande. Si le FQDN peut être résolu, la commande nslookup renvoie l'IP et le nom de la machine du contrôleur de domaine.

  • Exécutez l'outil de vérification de pré-mise à niveau de l'agent hôte vCenter.

  • Le chemin d'accès d'installation de la version précédente de vCenter Server doit être compatible avec les exigences d'installation du ‎Microsoft Active Directory Application Mode (ADAM/AD LDS). Le chemin d'installation ne peut pas contenir les caractères suivants : caractères non-ASCII, la virgule (,), le point (.), le point d'exclamation (!), le symbole de livre (#), le symbole at (@) et le symbole de pourcentage (%). Si votre version précédente de vCenter Server n'est pas conforme à cette exigence, vous devez effectuer une nouvelle installation de vCenter Server.

  • Sauvegardez les certificats SSL qui se trouvent sur le système vCenter Server avant de mettre celui-ci à niveau vers vCenter Server 5.5. L'emplacement par défaut des certificats SSL est %allusersprofile%\VMware\VMware VirtualCenter.

  • Assurez-vous que le contrôle de certificat SSL est activé pour tous les clusters vSphere HA. S'il n'est pas activé lors de la mise à niveau, HA ne parviendra pas à le configurer sur les hôtes. Sélectionnez vCenter Server dans le panneau d'inventaire. Sélectionnez l'onglet Gérer et le sous-onglet Général et vérifiez que le champ Paramètres SSL est défini sur vCenter nécessite des certificats SSL vérifiés.

  • Si l'environnement vCenter Server 4.x que vous mettez à niveau inclut Guided Consolidation 4.x, désinstallez Guided Consolidation avant d'effectuer une mise à niveau vers vCenter Server 5.5.

  • Avant l'installation de vCenter Server, vérifiez que les services vCenter Single Sign-On suivants sont démarrés : le service de certificats VMware, VMware Directory service, VMware Identity Manager Service, le service VMware KDC et tcruntime-C-ProgramData-VMware-cis-runtime-VMwareSTSService

    • Si vous avez effectué une installation simple sous Windows, ou si vous avez installé le serveur vCenter Single Sign-On sur un système Windows différent dans le cadre d'une installation personnalisée, sélectionnez Démarrer > Panneaux de configuration > Outils d'administration. Cliquez sur Services et vérifiez les services.

    • Si vCenter Single Sign-On s'exécute sur un dispositif vCenter Server Appliance, utilisez l'interface de gestion de dispositif. Reportez-vous à l'article 2054085 de la Base de connaissances VMware.

  • Vous devez vous connecter comme membre du groupe Administrateurs sur la machine hôte avec un nom d'utilisateur qui ne contient pas de caractères non-ASCII.

Configuration réseau requise

  • Vérifiez que la recherche DNS inversée renvoie un nom de domaine complet lorsque vous l'interrogez sur l'adresse IP de vCenter Server. Lorsque vous mettez à niveau vCenter Server, l'installation du composant du serveur Web qui prend en charge vSphere Web Client échoue si le programme d'installation ne peut pas rechercher le nom de domaine complet de vCenter Server à partir de son adresse IP. La recherche inversée est implémentée en utilisant les enregistrements PTR. Pour créer un enregistrement PTR, consultez la documentation de votre système d'exploitation hôte vCenter Server.

  • Si vous utilisez DHCP au lieu d'une adresse IP générée manuellement (statique) pour vCenter Server, assurez-vous que le nom de l'ordinateur de vCenter Server a été mis à niveau dans le service du nom de domaine (DNS). Pour ce faire, réalisez un ping du nom de l'ordinateur. Par exemple, si le nom de l'ordinateur est host-1.company.com, exécutez la commande suivante dans l'invite de commande Windows :

    ping host-1.company.com

    Si vous arrivez à faire un ping du nom de l'ordinateur, ce nom est mis à niveau dans le DNS.

  • Assurez-vous que l'interface de gestion des hôtes ESXi obtient une résolution DNS valide de vCenter Server et de tous les clients vSphere Web Client. De même, vérifiez que vCenter Server obtient une résolution DNS valide de tous les hôtes ESXi et de tous les clients vSphere Web Client.

  • Si vous prévoyez d'utiliser Active Directory en tant que source d'identité, vérifiez qu'il est correctement configuré. Le DNS de la machine hôte de vCenter Single Sign-On Server doit contenir à la fois des entrées de recherche et de recherche inversée pour le contrôleur de domaine d'Active Directory. Par exemple, un ping mycompany.com doit renvoyer l'adresse IP du contrôleur de domaine de mycompany. De même, la commande ping -a pour cette adresse IP doit retourner le nom d'hôte du contrôleur de domaine. Évitez d'essayer de corriger les problèmes de résolution de noms en modifiant les fichier d'hôtes. Au lieu de cela, assurez-vous que le serveur DNS est correctement configuré. Pour plus d'informations sur la configuration d'Active Directory, reportez-vous au site Web de Microsoft. En outre, l'horloge système de la machine hôte vCenter Single Sign-On Server doit être synchronisée avec l'horloge du contrôleur de domaine.

Conditions préalables pour toutes les bases de données vCenter Server

  • Si votre serveur de base de données n'est pas pris en charge par vCenter Server, effectuez une mise à niveau de la base de données vers une version prise en charge ou importez votre base de données dans une version prise en charge. Reportez-vous à Mises à niveau de base de données prises en charge.

  • Effectuez une sauvegarde complète de la base de données vCenter Server avant de procéder à la mise à niveau.

    Si vous choisissez de supprimer le rôle DBO, vous pouvez migrer tous les objets du schéma DBO vers un schéma personnalisé. Consultez l'article de la base de connaissance VMware accessible à l'adresse http://kb.vmware.com/kb/1036331.

  • Vous devez vous munir de vos informations d'identification de connexion, du nom de la base de données et du nom du serveur de la base de données qui sera utilisé par la base de données vCenter Server. Le nom du serveur de la base de données est généralement le nom de connexion du nom source de la base de données (DSN) du système ODBC de la base de données vCenter Server.

  • Voir Mises à niveau de base de données prises en charge.

Conditions préalables pour les bases de données Microsoft SQL

  • Pour utiliser une base de données Microsoft SQL nouvellement prise en charge, comme Microsoft SQL 2008, vous n'avez pas besoin de réaliser une nouvelle installation de vCenter Server si votre base de données existante est également Microsoft SQL Server. Par exemple, vous pouvez mettre à niveau une base de données Microsoft SQL Server 2000 vers Microsoft SQL Server 2005 ou Microsoft SQL Server 2008, puis mettre à niveau vCenter Server 4.0 ou version ultérieure vers vCenter Server 5.5. Lorsque vous migrez la base de données de Microsoft SQL Server 2000 vers Microsoft SQL Server 2008 ou version ultérieure, définissez le niveau de compatibilité de la base de données sur 90.

  • JDK 1.6 doit être installé sur la machine vCenter Server. De plus, sqljdbc4.jar doit être ajouté à la variable CLASSPATH sur la machine sur laquelle vCenter Server sera mis à niveau. S'il n'est pas installé sur votre système, le programme d'installation de vCenter Server l'installera. L'installation de JDK 1.6 peut nécessiter une connexion Internet.

  • Le DSN de votre système doit utiliser le pilote SQL Native Client.

  • Si vous choisissez de supprimer le rôle DBO et de migrer tous les objets du schéma DBO vers un schéma personnalisé, tel que décrit dans l'article de la base de connaissances VMware à l'adresse http://kb.vmware.com/kb/1036331, octroyez les autorisations suivantes à l'utilisateur de vCenter dans la base de données vCenter :

    GRANT ALTER ON SCHEMA :: <schema> to <user>;
    GRANT REFERENCES ON SCHEMA :: <schema> to <user>;
    GRANT INSERT ON SCHEMA :: <schema>  to <user>;
    GRANT CREATE TABLE to <user>;
    GRANT CREATE VIEW to <user>;
    GRANT CREATE Procedure to <user>;

    Accordez les autorisations suivantes à l'utilisateur de la base de données MSDB :

    GRANT SELECT on msdb.dbo.syscategories to <user>;
    GRANT SELECT on msdb.dbo.sysjobsteps to <user>;
    GRANT SELECT ON msdb.dbo.sysjobs to <user>;
    GRANT EXECUTE ON msdb.dbo.sp_add_job TO <user>;
    GRANT EXECUTE ON msdb.dbo.sp_delete_job TO <user>;
    GRANT EXECUTE ON msdb.dbo.sp_add_jobstep TO <user>;
    GRANT EXECUTE ON msdb.dbo.sp_update_job TO <user>;
    GRANT EXECUTE ON msdb.dbo.sp_add_category TO <user>;
    GRANT EXECUTE ON msdb.dbo.sp_add_jobserver TO <user>;
    GRANT EXECUTE ON msdb.dbo.sp_add_jobschedule TO <user>;

Conditions préalables pour les bases de données Oracle

  • Pour utiliser une base de données Oracle nouvellement prise en charge, comme Oracle 11g, vous n'avez pas besoin de réaliser une nouvelle installation de vCenter Server si votre base de données existante est également Oracle. Par exemple, vous pouvez mettre à niveau votre base de données Oracle 9i vers Oracle 11g et ensuite mettre à niveau vCenter Server 4.x vers vCenter Server 5.5.

  • Le fichier du pilote JDBC doit être compris dans la variable CLASSPATH.

  • Affectez le rôle DBA ou accordez les autorisations suivantes à l'utilisateur :

    grant connect to <user>
    grant resource to <user>
    grant create view to <user>
    grant create any sequence to <user>
    grant create any table to <user>
    grant create materialized view to <user>
    grant execute on dbms_job to <user>
    grant execute on dbms_lock to <user>
    grant unlimited tablespace to <user> # To ensure sufficient space

    Une fois la mise à niveau terminée, vous pouvez également supprimer les autorisations suivantes du profil d'utilisateur : create any sequence et create any table.

    Par défaut, le rôle RESOURCE dispose des privilèges attribués CREATE PROCEDURE, CREATE TABLE et CREATE SEQUENCE. Si le rôle RESOURCE n'a pas ces privilèges, accordez-les à l'utilisateur de la base de données vCenter Server.