Le processus de mise à niveau diffère en fonction de plusieurs facteurs. Avant de commencer, vous devez comprendre comment fonctionnent les processus de mise à niveau complète, d'installation de vCenter Single Sign-On et d'attribution des autorisations. Cette rubrique explique comment effectuer la mise à niveau et la gestion des utilisateurs si vous procédez à une mise à niveau à partir de vSphere 5.0 ou une version antérieure qui n'intègre pas vCenter Single Sign-On.

Si vous procédez à une mise à niveau à partir de vSphere 5.0 ou une version antérieure, votre environnement d'origine n'inclut pas de serveur vCenter Single Sign-On. Le processus de mise à niveau et l'obligation éventuelle d'ajouter des sources d'identité ou d'attribuer des autorisations dépendent de votre environnement actuel et de vos intentions, comme le montre l'illustration suivante.

Remarque :

Cette rubrique traite des cas de mise à niveau les plus fréquents. Elle ne traite pas de la mise à niveau d'une installation qui inclut un déploiement de vCenter Single Sign-On haute disponibilité. Reportez-vous à Utiliser l'installation personnalisée pour mettre à niveau vCenter Server à partir d'un déploiement haute disponibilité de vCenter Single Sign-On version 5.1.x.

Figure 1. Processus de mise à niveau et de connexion des environnements qui n'intègrent pas vCenter Single Sign-On
L'organigramme illustre les décisions à prendre et les actions à effectuer. Les paragraphes ci-dessous décrivent le contenu de l'organigramme.

L'interaction s'effectue comme suit.

  1. Si votre environnement actuel est installé sur différentes machines, et éventuellement dans différents emplacements, il est préférable que l'environnement cible utilise la même structure.

    • Si votre environnement actuel est réparti sur plusieurs machines ou à plusieurs emplacements, effectuez une mise à niveau à l'aide de l'option d'installation personnalisée. (Voir l'étape 4)

    • Si votre environnement actuel n'est pas réparti sur plusieurs machines ou plusieurs emplacements, distribuez la mise à niveau sur plusieurs machines à l'aide de l'option d'installation personnalisée (étape 4) ou continuez à placer tous les composants de vCenter sur la même machine (étape 2).

  2. Si tous les composants de vCenter Server se trouvent sur la même machine hôte, procédez à la mise à niveau avec l'option d'installation simple. Reportez-vous à la section Utilisation de l'option d''installation simple pour mettre à niveau vCenter Server et les composants requis. Une fois le processus de mise à niveau avec l'option d'installation simple terminé, les utilisateurs du système d'exploitation local et l'utilisateur administrator@vsphere.local peuvent s'authentifier.

    • Si votre environnement intégrait uniquement des utilisateurs du système d'exploitation local, la source d'identité localos suffit. Vous pouvez vous connecter à vCenter Server en tant que administrator@vsphere.local ou en tant que n'importe quel utilisateur du système d'exploitation local qui disposait précédemment d'autorisations.

    • Si votre environnement utilisait Active Directory pour gérer les utilisateurs et les autorisations, passez à l'étape 3.

  3. Si votre environnement avant la mise à niveau utilisait Active Directory pour gérer les utilisateurs et les autorisations, le domaine Active Directory est ajouté à vCenter Single Sign-On en tant que source d'identité. Les utilisateurs qui disposaient précédemment d'autorisations pour accéder aux objets vCenter Server conservent ces autorisations.

    Une seule source d'identité par défaut est prise en charge par vSphere 5.5, et la source d'identité Active Directory n'est initialement pas la source d'identité par défaut. Les utilisateurs peuvent se connecter uniquement s'ils incluent le domaine dans l'identifiant de connexion (DOMAIN\user).

    Vous pouvez vous connecter au serveur vCenter Single Sign-On en tant que administrator@vsphere.local et définir le domaine Active Directory en tant que source d'identité par défaut.

    1. Connectez-vous au serveur vCenter Single Sign-On en tant que administrator@vsphere.local et ajoutez le domaine Active Directory en tant que source d'identité. Reportez-vous à la section Ajouter une source d'identité de vCenter Single Sign-On.

    2. Définissez le domaine Active Directory en tant que source d'identité par défaut. Une seule source d'identité par défaut est prise en charge. Les utilisateurs d'autres domaines peuvent inclure le domaine dans l'identifiant de connexion (DOMAIN\user).

    3. Les utilisateurs qui disposaient précédemment d'autorisations pour accéder aux objets vCenter Server conservent ces autorisations.

  4. Si vous décidez d'installer les services vCenter Server sur différentes machines, utilisez le processus de mise à niveau à l'aide de l'option d'installation personnalisée. Reportez-vous à la section Utiliser l'option d'installation personnalisée pour Mettre à niveau la version 5.0.x et les versions antérieures vCenter Server et les composants requis.

    1. Si votre environnement actuel prend uniquement en charge les utilisateurs du système d'exploitation local, assurez-vous que ces derniers sont disponibles en tant qu'utilisateurs localos sur la machine sur laquelle vCenter Single Sign-On est installé ou ajoutez un domaine Active Directory ou OpenLDAP qui inclut ces utilisateurs.

    2. Si votre environnement actuel prend en charge un domaine Active Directory, connectez-vous au serveur vCenter Single Sign-On en tant que administrator@vsphere.local et ajoutez le domaine Active Directory à vCenter Single Sign-On. Reportez-vous à la section Ajouter une source d'identité de vCenter Single Sign-On.

    3. Vous pouvez définir la source d'identité par défaut ou les utilisateurs qui se connectent à vCenter Server peuvent inclure le nom de domaine lors de la connexion.