vSphere 5.x est une mise à niveau majeure de vSphere 4.x.

Les modifications suivantes par rapport à vSphere 4.x concernent l'installation et la configuration de vSphere. Pour obtenir la liste complète des nouvelles fonctionnalités de vSphere 5.x, consultez les notes de mise à jour des versions 5.x.

La console de service est supprimée

ESXi n'inclut pas de console de service. Vous pouvez effectuer la plupart des tâches que vous avez effectuées dans la console de service en utilisant les commandes esxcli d'ESXi Shell, les commandes vCLI et les commandes PowerCLI VMware. Reportez-vous à la section Gestion de ligne de commande dans vSphere 5.0 pour les utilisateurs de la console du service et Initiation aux interfaces de ligne de commande vSphere.

ESXi ne comporte pas de programme d'installation graphique

Le programme d'installation graphique se basait sur la console de service, qui ne fait pas partie d'ESXi. ESXi conserve le programme d'installation textuel.

vSphere Auto Deploy et vSphere ESXi Image Builder CLI

Avant ESXi 5.0, ESXi était installé sur le disque physique de chaque hôte ESXi. Dans ESXi 5.x, vous pouvez charger une image ESXi directement dans la mémoire en utilisant vSphere Auto Deploy. Vous pouvez provisionner et reprovisionner un grand nombre d'hôtes ESXi d'une manière efficace avec vCenter Server, et gérer les mises à jour et les correctifs d'ESXi en utilisant un profil d'image. Vous pouvez stocker une configuration d'hôte, telle qu'une configuration de réseau ou de stockage, et l'appliquer à l'hôte en utilisant Auto Deploy. Vous pouvez utiliser ESXi Image Builder CLI pour créer des images d'installation d'ESXi avec un ensemble personnalisé de mises à jour, de correctifs et de pilotes.

Pour des informations complètes sur l'utilisation de la ligne de commande d'Image Builder de vSphere Auto Deploy et d'ESXi, reportez-vous à la documentation Installation et configuration de vSphere.

Modifications dans les processus d'installation et de mise à niveau d'ESXi

ESXi 5 utilise un seul assistant d'installation pour les nouvelles installations et les mises à niveau. ESXi 5 offre également une nouvelle option qui permet de déployer ESXi directement dans la mémoire de l'hôte avec vSphere Auto Deploy. Les outils vihostupdate et esxupdate ne sont pas pris en charge dans ESXi 5.x. Vous ne pouvez effectuer ni une mise à niveau ni une migration à partir des versions antérieures d'ESX ou d'ESXi vers des version 5.x d'ESXi en utilisant un utilitaire de ligne de commande. Après avoir effectué une mise à niveau ou une migration vers ESXi 5.x, vous pouvez mettre à niveau ou appliquer les correctifs aux hôtes ESXi 5.x en utilisant les commandes vCLI esxcli de l'interface de ligne de commande.

Important :

Après la mise à niveau ou la migration de l'hôte vers ESXi 5.x, vous ne pouvez pas revenir à la version 4.x du logiciel ESX ou ESXi. Sauvegardez votre hôte avant d'effectuer une mise à niveau ou une migration de sorte à pouvoir le restaurer l'hôte 4.x, en cas d'échec de de la mise à niveau ou de la migration.

Reportez-vous à la section Options de mise à niveau vers ESXi 5.5.

Mise en cache du programme d'installation

Au lieu d'utiliser une image binaire pour installer le système, tous les bits qui étaient utilisés au moment du démarrage sont mis en cache dans le système. Cette mise en cache réduit les problèmes d'installation provoqués par l'accès aux fichiers d'installation sur différents réseaux en cours de chargement.

Remarque :

Les installations à base d'un script ne peuvent pas effectuer un démarrage PXE d'un serveur, puis obtenir l'image binaire d'une autre forme de support.

Modifications apportées au partitionnement des disques d'hôte

Tous les hôtes nouvellement installés dans vSphere 5.x utilisent le format de la table de partition GUID au lieu de l'intitulé de script du style MSDOS. Cette modification prend en charge l'installation d'ESXi sur des disques de plus de 2 To.

Les hôtes vSphere 5.x venant d'être installés utilisent VMFS5, une version mise à jour du système de fichiers VMware pour vSphere 5.x. À la différence des versions précédentes, ESXi 5.x ne crée pas de partitions VMFS sur le deuxième disque et les disques suivants.

Les systèmes mis à niveau n'utilisent pas les tables de partition GUID (GPT), mais conservent l'ancien intitulé de partition basée sur MSDOS.

VMware vCenter Server Appliance

En tant qu'autre solution pour installer vCenter Server sur une machine Windows, vSphere 5.x fournit VMware vCenter Server Appliance. vCenter Server Appliance est une machine virtuelle basée sur Linux préconfigurée et optimisée pour l'exécution de vCenter Server et des services associés.

vSphere Web Client

vSphere Web Client est une application serveur basée sur un navigateur qui vient remplacer vSphere Client, devenu obsolète. Vous pouvez utiliser un navigateur Web pour vous connecter à vSphere Web Client afin de gérer un hôte ESXi via un serveur vCenter Server.

vCenter Single Sign On

Les versions 5.1 et ultérieures de vSphere intègrent vCenter Single Sign-On dans l'infrastructure de gestion de vCenter Server. Cette modification affecte l'installation, la mise à niveau, et le fonctionnement de vCenter Server. L'authentification via vCenter Single Sign-On renforce la sécurité de la plate-forme d'infrastructure VMware cloud, car elle permet aux composants logiciels vSphere de communiquer entre eux par le biais d'un mécanisme d'échange de jetons sécurisé, au lieu de demander à chaque composant d'authentifier distinctement un utilisateur avec un service d'annuaire tel qu'Active Directory. Reportez-vous à Impact de vCenter Single Sign-On sur les mises à niveau de vCenter Server