Certains paramètres réseau ESX 4.x et ESXi 4.x stockés dans /etc/sysconfig/network sont migrés lors de la mise à niveau ou la migration vers ESXi 5.x. Lors de la migration vers ESXi 5.x, les adaptateurs réseau virtuels (vswifs) de la console de service d'ESX sont convertis en adaptateurs réseau virtuels ESXi (vmks).

Le groupe de ports distribués ou dvPort auquel les adaptateurs réseau virtuels se connectent est également migré. Le groupe de ports de la console de service est renommé groupe de ports de réseau de gestion. Lorsque les cartes vswif sont migrées vers les cartes vmk, elles sont numérotées dans l'ordre pour suivre toute carte vmk existante. Par exemple, si l'hôte ESX 4.x possède les adaptateurs réseau virtuels vmk0, vmk1 et vswif0, après la migration, la nouvelle configuration ESXi sera vmk0, vmk1 et vmk2, vmk2 représentant l'interface de gestion.

Lorsque les adaptateurs réseau virtuels sont configurées pour utiliser DHCP, un paramètre vérifie que DHCP configure la route par défaut et le nom d'hôte, outre l'installation d'une adresse IPv4. Dans ESX, ce paramètre est PEERDNS. Dans ESXi, ce paramètre est DhcpDNS. La valeur PEERDNS des adaptateurs réseau virtuels de la console de service ESX est migrée vers le paramètre DhcpDNS des adaptateurs réseau virtuels ESXi. Le paramètre DhcpDNS conserve la configuration ESX de la route par défaut et le nom d'hôte, ainsi que l'adresse IPv4.

La migration d'ESX 4.x vers ESXi 5.x conserve également les adresses IPv4 et IPv6 assignées manuellement, l'itinéraire par défaut et les itinéraires IPv4 et IPv6 spécifiques à l'hôte.

Lorsque vous effectuez une mise à niveau à partir d'ESXi 4.x vers ESXi 5.x, le nombre de ports maximal par défaut d'un commutateur virtuel passe de 64 à 128. Pour conserver le nombre de ports maximal que vous possédez dans ESXi 4.x, définissez explicitement la valeur avant la mise à niveau, en utilisant vSphere Web Client.

Les hôtes ESX possèdent deux piles IP, une pour VMkernel et l'autre pour la console de service. Les hôtes ESXi ne disposant que d'une seule pile IP, la migration ne peut conserver les deux routes par défaut d'ESX. Après la migration, la console de service par défaut d'ESX devient l'unique route par défaut d'ESXi, remplaçant la route VMkernel. Le passage à une seule route par défaut pourrait provoquer une perte de connectivité pour le trafic non géré et routé en provenance de VMkernel. Pour restaurer la mise en réseau VMkernel, vous pouvez configurer des routes statiques en plus de la route par défaut.

Toutes les interfaces vswif sont migrées vers les interfaces vmk. Si un conflit est détecté entre deux interfaces, l'une d'entre elles est désactivée. La mise à niveau désactive tout adressage IP de noyau conflictuel en faveur de l'interface de gestion.

La migration vers ESXi 5 désactive tous les adaptateurs réseau virtuels vmk existants qui remplissent les conditions suivantes.

  • La carte réseau virtuelle vmk possède une adresse IP configurée manuellement (statique).

  • L'adresse IP se trouve sur le même sous-réseau que la carte réseau virtuelle vswif qui est migrée vers un commutateur contenant la carte réseau virtuelle vmk.

  • Les adaptateurs réseau virtuels vmk et vswif se trouvent toutes deux sur le même commutateur virtuel.

Par exemple, si la carte vswif0 qui se trouve sur le commutateur vswitch1 et dont l'adresse IP est 192.0.2.1/24, est migrée vers un commutateur contenant la carte vmk0 qui se trouve également sur le commutateur vswitch1 et dont l'adresse est 192.0.2.2/24, après la migration, vmk0 sera désactivée.