La migration avec la vMotion exige des interfaces réseau correctement configurées sur des hôtes source et cible.

Configurez chaque hôte avec au moins une interface réseau pour le trafic vMotion. Pour assurer un transfert de données sécurisé, le réseau vMotion doit être un réseau sécurisé, accessible uniquement aux parties de confiance. Une bande passante supplémentaire améliore considérablement les performances de vMotion. Prenez en compte le fait que lorsque vous migrez une machine virtuelle avec vMotion sans utiliser de stockage partagé, le contenu du disque virtuel est transféré sur le réseau également.

Remarque :

Le trafic réseau vMotion n'est pas chiffré. Il est conseillé de fournir des réseaux privés sécurisés réservés à vMotion.

Conditions requises pour réaliser des migrations vMotion simultanées

Vous devez vous assurer que le réseau vMotion dispose au minimum d'une bande passante dédiée de 250 Mbits/s par session vMotion simultanée. Une plus grande bande passante permet de réaliser des migrations plus rapides. L'amélioration du débit résultant des techniques d'optimisation WAN n'est pas prise en compte dans la limite totale des 250 Mbits/s.

Pour déterminer le nombre maximal d'opérations vMotions simultanées possibles, consultez les limites de migration simultanées sur Limites des migrations simultanées dans vSphere Web Client. Ces limites varient en fonction de la vitesse de liaison d'un hôte sur le réseau vMotion.

Metro vMotion

Certaines configurations incluent Metro vMotion, une fonction qui permet des migrations fiables entre des hôtes séparés par des temps de latence de réseau aller-retour élevés. Metro vMotion est activé lorsque la licence appropriée est installée. Aucune configuration utilisateur n'est nécessaire.

Multiple-NIC vMotion

Vous pouvez configurer plusieurs cartes réseau pour vMotion en ajoutant deux cartes réseau ou plus au commutateur standard ou distribué requis. Pour de plus amples détails, consultez l'article de la base de connaissances VMware à http://kb.vmware.com/kb/2007467.

Configuration réseau

Configurez les réseaux virtuels sur les hôtes vMotion activés comme suit :

  • Sur chaque hôte, configurez un groupe de ports de VMkernel pour la vMotion.

  • Assurez-vous que les machines virtuelles ont accès aux mêmes sous-réseaux sur des hôtes source et de destination.

  • Si vous utilisez des commutateurs standard pour la mise en réseau, assurez-vous que les étiquettes de réseau utilisées pour les groupes de ports de machine virtuelle sont cohérentes à travers les hôtes. Pendant une migration avec vMotion, vCenter Server assigne des machines virtuelles aux groupes de ports basés sur les étiquettes assorties de réseau.

    Remarque :

    Par défaut, vous ne pouvez pas utiliser vMotion pour migrer une machine virtuelle liée à un commutateur standard sans aucune liaison montante configurée, même si l'hôte de destination dispose également d'un commutateur standard sans liaison montant avec la même étiquette.

    Pour remplacer le comportement par défaut, définissez le paramètre avancé config.migrate.test.CompatibleNetworks.VMOnVirtualIntranet de vCenter Server sur faux. La modification s'applique immédiatement. Pour de plus amples détails sur ce paramètre, consultez l'article de la base de connaissances VMware sur http://kb.vmware.com/kb/1003832. Pour plus d'informations sur la configuration des paramètres avancés de vCenter Server, consultez Configurer les paramètres avancés dans vSphere Web Client.

  • Si vous utilisez vSphere Distributed Switches pour la mise en réseau, assurez-vous que les hôtes source et de destination sont des membres de tous vSphere Distributed Switches que les machines virtuelles utilisent pour la mise en réseau.

Meilleures pratiques en matière de mise en réseau de vMotion

Les meilleures pratiques recommandées de mise en réseau sont les suivantes :

  • Fournissez la bande passante requise de l'une des manières suivantes :

    • Dédiez au moins un adaptateur Gigabit Ethernet à vMotion.

      Utilisez au moins un adaptateur de 10 GigE si vous migrez des charges de travail avec de nombreuses opérations de mémoire.

      Si seulement deux adaptateurs Ethernet sont disponibles :

      • Pour une meilleure sécurité, consacrer l'adaptateur de GigE à la vMotion, et employez les VLAN pour diviser le trafic de machine virtuelle et de gestion sur l'autre adaptateur.

      • Pour une meilleure disponibilité, combinez les deux adaptateurs dans un lien et employez les VLAN pour diviser le trafic en réseaux : un ou plus pour le trafic des machines virtuelles et un pour vMotion.

    • Sinon, dirigez le trafic vMotion vers une ou plusieurs cartes réseau physiques également partagées avec d'autres types de trafic.

      • Pour distribuer et dédier davantage de bande passante au trafic vMotion sur plusieurs cartes réseau physiques, utilisez la fonction multiple-NIC vMotion.

      • Sur vSphere Distributed Switch 5.1 et versions ultérieures, utilisez les partages Network I/O Control pour garantir une bande passante suffisante au trafic vMotion sortant. La définition de partages permet également d'empêcher qu'une contention ne se produise en raison d'un trafic vMotion ou autre excessif.

      • Utilisez la formation du trafic de sortie sur le groupe de ports vMotion sur l'hôte de destination pour éviter que la liaison des cartes réseau ne soit saturée en raison d'un trafic vMotion entrant intense. En utilisant la formation de trafic, vous pouvez limiter la bande passante moyenne et maximale disponible pour le trafic vMotion et réserver des ressources pour d'autres types de trafic.

  • Provisionnez au moins une carte réseau physique supplémentaire comme une carte réseau de basculement.

  • Utilisez des trames Jumbo pour de meilleures performances de vMotion.

    Assurez-vous que les trames jumbo sont activées sur tous les périphériques réseau qui se trouvent sur le chemin de vMotion y compris les cartes réseau physiques, les commutateurs physiques et les commutateurs virtuels.