Sélectionnez la banque de données ou le cluster de banque de données dans lequel stocker les fichiers de configuration de la machine virtuelle ainsi que tous les disques virtuels. Chaque banque de données peut avoir une taille, une vitesse, une disponibilité et d'autres propriétés qui lui sont propres. Les banques de données sont accessibles depuis la ressource de destination que vous avez sélectionnée. Vous pouvez sélectionner le format des disques de la machine virtuelle et attribuer une stratégie de stockage.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

La quantité d'espace disponible dans la banque de données change continuellement. Assurez-vous de conserver suffisamment d'espace pour la création de la machine virtuelle et pour d'autres opérations de la machine virtuelle, telles que la croissance des fichiers fragmentés, des snapshots, etc. Pour plus d'informations sur l'utilisation de l'espace de la banque de données par type de fichier, reportez-vous à la documentation Surveillance et performances vSphere.

Le provisionnement dynamique vous permet de créer des fichiers fragmentés avec des blocs alloués au premier accès, ce qui permet de surprovisionner la banque de données. Les fichiers fragmentés peuvent continuer de croître et de remplir la banque de données. Si la banque de données manque d'espace disque alors que la machine virtuelle est en cours d'exécution, cette dernière peut s'arrêter de fonctionner.

Procédure

  1. Sélectionnez le format des disques de la machine virtuelle.

    Option

    Action

    Même format que la source

    Utilisez le même format que la machine virtuelle source.

    Provisionnement statique mis à zéro en différé

    Créez un disque virtuel au format épais par défaut. L'espace nécessaire au disque virtuel est alloué lors de la création. Toutes les données qui demeurent sur le périphérique physique ne sont pas mises à zéro pendant la création, mais sont mises à zéro sur demande à la première écriture sur la machine virtuelle.

    Provisionnement statique immédiatement mis à zéro

    Créez un disque statique qui prend en charge des fonctions de mise en cluster, telles que Fault Tolerance. L'espace nécessaire au disque virtuel est alloué lors de la création. Contrairement au provisionnement statique mis à zéro en différé en différé, les données restantes sur le périphérique physique sont mises à zéro lors de la création. Il pourrait prendre plus de temps pour créer des disques dans ce format plutôt que de créer d'autres types de disques.

    Provisionnement fin

    Utilisez le format de provisionnement fin. Au début, un disque de provisionnement fin utilise seulement autant d'espace de banque de données que le disque a besoin initialement. Si le disque dynamique a besoin de plus d'espace plus tard, il peut grandir à la capacité maximale qui lui est allouée.

  2. (Facultatif) : Sélectionnez une stratégie de stockage dans le menu déroulant Stratégie de stockage VM.

    Les stratégies de stockage spécifient les besoins en stockage des applications qui s'exécutent sur la machine virtuelle.

  3. Choisissez un emplacement de banque de données pour le disque virtuel.

    Option

    Action

    Rangez le disque virtuel et les fichiers de configuration de la machine virtuelle au même endroit sur une banque de données.

    Sélectionnez Stocker avec la machine virtuelle du menu déroulant Emplacement.

    Stockez le disque dans un emplacement séparé de la banque de données.

    Sélectionnez Parcourir dans le menu déroulant Emplacement, puis sélectionnez une banque de données pour le disque.

    Stockez tous les fichiers de machine virtuelle dans le même cluster de banques de données.

    1. Sélectionnez Parcourir dans le menu déroulant Emplacement, puis sélectionnez un cluster de banque de données pour le disque.

    2. Si vous ne voulez pas utiliser le DRS de stockage avec cette machine virtuelle, sélectionnez Désactiver le DRS de stockage pour cette machine virtuelle,puis une banque de données du cluster de banques de données.

  4. Cliquez sur Suivant.