vCenter Server utilise le contrôle d'admission pour assurer que suffisamment de ressources sont disponibles dans un cluster pour permettre la protection par basculement et pour assurer que les réservations de ressources pour les machines virtuelles sont respectées.

Trois types de contrôle d'admission sont disponibles.

Hôte

Garantit qu'un hôte dispose de suffisamment de ressources pour satisfaire les réservations de toutes les machines virtuelles qui y sont exécutées.

Pool de ressources

Garantit qu'un pool de ressources dispose de suffisamment de ressources pour satisfaire les réservations, les partages et les limites de toutes les machines virtuelles qui y sont associées.

vSphere HA

Garantit qu'une part suffisante des ressources du cluster sont réservées à la restauration des machines virtuelles en cas de défaillance de l'hôte.

Le contrôle d'admission impose des contraintes d'utilisation des ressources et toute action contrevenant à ces contraintes n'est pas autorisée. Parmi les exemples d'actions qui peuvent être interdites, on peut citer :

  • la mise sous tension d'une machine virtuelle.

  • la migration d'une machine virtuelle sur un hôte ou dans un cluster ou un pool de ressources.

  • l'augmentation de la réserve de CPU ou de mémoire d'une machine virtuelle.

Parmi les trois types de contrôle d'admission, seul le contrôle d'admission vSphere HA peut être désactivé. Cependant, sans ce contrôle, il est impossible de garantir que le nombre de machines virtuelles attendu puisse être redémarré après une défaillance. Ne désactivez pas le contrôle d'admission de manière permanente, mais vous pouvez avoir besoin de le faire temporairement pour les raisons suivantes :

  • Si vous devez enfreindre les contraintes de basculement lorsqu'il n'y a pas suffisamment de ressources pour les prendre en charge (par exemple, si vous mettez les hôtes en mode veille pour en tester le fonctionnement avec DPM).

  • Si un processus automatisé doit effectuer des actions qui risquent d'enfreindre temporairement les contraintes de basculement (par exemple, dans le cadre d'une mise à niveau ou de l'application d'un correctif sur des hôtes ESXi dirigée par vSphere Update Manager).

  • Si vous devez exécuter des tests ou des opérations de maintenance.

Le contrôle d'admission réserve la capacité, mais en cas de panne, vSphere HA utilise la capacité disponible restante pour les redémarrages de la machine virtuelle. Par exemple, vSphere HA place plus de machines virtuelles sur un hôte que ce que le contrôle d'admission permettrait pour des mises en tensions par des utilisateurs.

Remarque :

Lorsque le contrôle d'admission vSphere HA est désactivé, vSphere HA garantit qu'au moins deux hôtes du cluster sont sous tension même si DPM est activé et peut regrouper toutes les machines virtuelles sur un seul hôte. Ceci permet de garantir que le basculement est possible.