Un snapshot conserve l'état et les données d'une machine virtuelle au moment de sa création. Lorsque vous créez un snapshot d'une machine virtuelle, cette machine virtuelle n'est pas affectée et seule une image de cette machine dans un état donné est copiée et stockée. Les snapshots sont utiles lorsque vous devez retourner à plusieurs reprises au même état mais que vous ne souhaitez pas créer plusieurs machines virtuelles.

Vous pouvez créer plusieurs snapshots d'une machine virtuelle pour créer des positions de restauration au cours d'un processus linéaire. Avec plusieurs snapshots, vous pouvez sauvegarder plusieurs positions pour pouvoir effectuer plusieurs types de processus de travail. Les snapshots concernent les machines virtuelles individuelles. Pour créer des snapshots de plusieurs machines virtuelles, par exemple, des snapshots pour tous les membres d'une équipe, vous devez créer un snapshot séparé de la machine virtuelle de chaque membre de l'équipe.

Les snapshots sont utiles en tant que solution à court terme pour tester un logiciel dont les effets sont inconnus ou potentiellement dangereux. Vous pouvez utiliser un snapshot comme point de restauration pendant un processus linéaire ou itératif, tel que l'installation de packages de mise à niveau, ou pendant un processus d'embranchement, tel que l'installation de différentes versions d'un programme. L'utilisation de snapshots garantit que chaque installation commence par une ligne de base identique.

Avec les snapshots, vous pouvez conserver une ligne de base avant d'effectuer des modifications sur une machine virtuelle dans l'arborescence de snapshots.

Plusieurs options de création et de gestion des snapshots de machines virtuelles et des arborescences de snapshots sont disponibles dans le Gestionnaire de snapshots de Client hôte VMware. Ces opérations vous permettent de créer des snapshots, de rétablir un snapshot dans la hiérarchie des snapshots, de supprimer des snapshots, et bien plus encore. Vous pouvez créer de vastes arborescences de snapshots pour sauvegarder l'état d'une machine virtuelle à un moment donné et restaurer ensuite la machine virtuelle. Chaque branche d'une arborescence de snapshot peut contenir jusqu'à 32 snapshots.

Un snapshot conserve les informations suivantes :

  • Paramètres de la machine virtuelle. Répertoire de machine virtuelle contenant les disques qui ont été ajoutés ou modifiés après la création du snapshot.

  • État de l'alimentation La machine virtuelle peut être sous tension, hors tension ou interrompue.

  • État du disque. État de tous les disques virtuels de la machine virtuelle.

  • État de la mémoire (facultatif). Contenu de la mémoire de la machine virtuelle.

Hiérarchie des snapshots

Le Gestionnaire de snapshot présente la hiérarchie des snapshots sous la forme d'une arborescence dotée d'une ou de plusieurs branches. Les snapshots de la hiérarchie ont des relations parent-enfant. Dans les processus linéaires, chaque snapshot a un parent et un enfant, excepté le dernier snapshot qui n'a aucun enfant. Chaque snapshot parent peut avoir plusieurs enfants. Vous pouvez rétablir le snapshot parent ou rétablir tout snapshot parent ou enfant dans l'arborescence de snapshot et créer plusieurs snapshots à partir de ce snapshot. Chaque fois que vous rétablissez un snapshot et prenez un autre snapshot, une branche ou un snapshot enfant est créé.

Snapshots parents

Le premier snapshot de la machine virtuelle que vous créez est le snapshot parent de base. Le snapshot parent est la version récemment sauvegardée de l'état actuel de la machine virtuelle. La création d'un snapshot génère un fichier de disque delta pour chaque disque relié à la machine virtuel et, en option, un fichier de mémoire. Les fichiers de disque delta et le fichier de mémoire sont stockés avec le fichier .vmdk de base. Le snapshot parent est toujours le snapshot qui apparaît immédiatement au-dessus de l'icône Vous êtes ici dans le Gestionnaire de snapshot. Si vous rétablissez ou restaurez un snapshot, ce snapshot devient le parent de l'état actuel Vous êtes ici.

Remarque :

Le snapshot parent n'est pas toujours le snapshot que vous avez pris le plus récemment.

Snapshots enfants

Un snapshot d'une machine virtuelle créé après le snapshot parent. Chaque snapshot enfant contient les fichiers delta de chaque disque virtuel relié et, éventuellement, un fichier de mémoire qui indique l'état actuel du disque virtuel (Vous êtes ici). Les fichiers delta de chaque snapshot enfant fusionnent avec le snapshot de chaque snapshot enfant précédent jusqu'à atteindre les disques parents. Un disque enfant peut ensuite devenir le disque parent de futurs disques enfants.

La relation des snapshots parents et enfants peut évoluer si l'arborescence de snapshot possède plusieurs branches. Un snapshot parent peut avoir plusieurs enfants. Beaucoup de snapshots n'ont aucun enfant.

Important :

Ne manipulez pas manuellement les disques enfants individuels ou tout fichier de configuration de snapshot car vous pourriez compromettre l'arborescence et provoquer une perte de données. Cette restriction inclut le redimensionnement des disques et les modifications apportées au disque parent de base en utilisant vmkfstools.

Comportement des snapshots

La création d'un snapshot préserve l'état du disque à un moment précis en créant une série de disques delta pour chaque disque virtuel relié ou RDM virtuel, et peut également préserver l'état de la mémoire et de l'alimentation en créant un fichier de mémoire. La création d'un snapshot génère un objet de snapshot dans le Gestionnaire de snapshot qui représente l'état et les paramètres de la machine virtuelle.

Chaque snapshot crée un autre fichier de disque delta .vmdk. Lorsque vous créez un snapshot, le mécanisme du snapshot empêche le système d'exploitation invité d'écrire sur le fichier .vmdk de base et dirige toutes les écritures vers le fichier de disque delta. Le disque delta représente la différence entre l'état actuel du disque virtuel et son état lors de la création du snapshot précédent. Si plusieurs snapshots existent, les disques delta peuvent représenter la différence entre chaque snapshot. Les fichiers de disque delta peuvent s'étendre rapidement et devenir aussi importants que le disque virtuel si le système d'exploitation invité écrit sur chaque bloc du disque virtuel.