Lorsque vous installez vCenter Server et Platform Services Controller, le programme d'installation effectue une vérification de préinstallation notamment pour s'assurer qu'il y a suffisamment d'espace disponible sur la machine hôte sur laquelle vous installez vCenter Server et vérifie que l'éventuelle base de données externe est accessible.

Lorsque vous déployez vCenter Server avec un Platform Services Controller intégré ou un Platform Services Controller externe, vCenter Single Sign-On est installé comme partie intégrante du Platform Services Controller. Au moment de l'installation, le programme d'installation vous fournit l'option de joindre un domaine de serveur vCenter Single Sign-On existant. Lorsque vous fournissez les informations relatives au service vCenter Single Sign-On, le programme d'installation utilise le compte d'administrateur pour vérifier le nom d'hôte et le mot de passe, pour s'assurer que les détails du serveur vCenter Single Sign-On que vous avez fournis peuvent être authentifiés avant de poursuivre le processus d'installation.

Le vérificateur de préinstallation effectue des vérifications sur les aspects suivants de l'environnement :

  • Version de Windows

  • Configuration minimale requise du processeur

  • Configuration minimale requise de la mémoire

  • Configuration minimale requise de l'espace disque

  • Autorisations sur le répertoire d'installation et de données sélectionné

  • Disponibilité des ports internes et externes

  • Version de la base de données externe

  • Connectivité de la base de données externe

  • Privilèges d'administrateur sur la machine Windows

  • Toutes les informations d'identification que vous entrez

Pour obtenir des informations sur la configuration de stockage minimale requise, reportez-vous à Configuration de stockage requise de vCenter Server pour Windows. Pour obtenir des informations sur la configuration matérielle minimale requise, reportez-vous à Configuration matérielle requise de vCenter Server pour Windows.