Pour effectuer un démarrage PXE du programme d'installation ESXi, le serveur DHCP doit envoyer l'adresse du serveur TFTP et un pointeur au répertoire pxelinux.0 ou gpxelinux.0.

Le serveur DHCP est utilisé par la machine cible pour obtenir une adresse IP. Le serveur DHCP doit pouvoir déterminer si la machine cible est autorisée à démarrer et connaître l'emplacement du fichier binaire PXELINUX (qui réside généralement sur le serveur TFTP). Lorsque la machine cible démarre pour la première fois, elle transmet un paquet sur le réseau demandant cette information pour se démarrer. Le serveur DHCP répond.

ATTENTION :

Ne configurez pas de nouveau serveur DHCP si votre réseau en compte déjà un. Si plusieurs serveurs DHCP répondent aux requêtes DHCP, les machines peuvent obtenir des adresses IP incorrectes ou conflictuelles, ou ne pas recevoir les bonnes informations de démarrage. Adressez-vous à un administrateur réseau avant de configurer un serveur DHCP. Pour obtenir de l'aide à propos de la configuration du serveur DHCP, adressez-vous au fournisseur du serveur DHCP.

De nombreux serveurs DHCP peuvent démarrer les hôtes par PXE. Si vous utilisez une version DHCP pour Microsoft Windows, reportez-vous à la documentation du serveur DHCP pour déterminer comment transmettre les arguments next-server et filename à la machine cible.

Exemple gPXE

Cet exemple indique comment configurer une serveur ISC DHCP version 3.0 afin d'activer gPXE.

allow booting;
allow bootp;
# gPXE options
option space gpxe;
option gpxe-encap-opts code 175 = encapsulate gpxe;
option gpxe.bus-id code 177 = string;
class "pxeclients" {
   match if substring(option vendor-class-identifier, 0, 9) = "PXEClient";
   next-server TFTP server address;
   if not exists gpxe.bus-id {
      filename "/gpxelinux.0";
   }
}
subnet Network address netmask Subnet Mask {
   range Starting IP Address Ending IP Address;
}

Lorsqu'une machine tente de démarrer en PXE, le serveur DHCP fournit une adresse IP et l'emplacement du fichier binaire gpxelinux.0 sur le serveur TFTP. L'adresse IP attribuée sera alors dans la portée définie dans la section sous-réseau du fichier de configuration.

Exemple PXELINUX (sans gPXE)

Cet exemple indique comment configurer un serveur ISC DHCP version 3.0 afin d'activer PXELINUX.

#
# DHCP Server Configuration file.
#   see /usr/share/doc/dhcp*/dhcpd.conf.sample
#
ddns-update-style ad-hoc;
allow booting;
allow bootp;
class "pxeclients" {
   match if substring(option vendor-class-identifier, 0, 9) = "PXEClient";
   next-server xxx.xxx.xx.xx;
   filename = "pxelinux.0";
}
subnet 192.168.48.0 netmask 255.255.255.0 {
   range 192.168.48.100 192.168.48.250;
}

Lorsqu'une machine tente de démarrer en PXE, le serveur DHCP fournit une adresse IP et l'emplacement du fichier binaire pxelinux.0 sur le serveur TFTP. L'adresse IP attribuée sera alors dans la portée définie dans la section sous-réseau du fichier de configuration.