Assurez-vous que l'hôte dispose des configurations matérielles minimales prises en charge par ESXi 6.0.

Ressources matérielles et système

Pour installer ou mettre à niveau ESXi 6.0, votre matériel et vos ressources système doivent disposer de la configuration requise suivante :

  • Plate-forme de serveur prise en charge. Pour obtenir la liste des plates-formes prises en charge, consultez le Guide de compatibilité VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility.

  • ESXi 6.0 nécessite une machine hôte disposant d'au moins deux cœurs de CPU.

  • ESXi 6.0 prend en charge les processeurs x86 64 bits introduits après septembre 2006. Cela inclut une large variété de processeurs multi-cœur. Pour obtenir la liste des processeurs pris en charge, consultez le guide de compatibilité VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility.

  • ESXi 6.0 nécessite que le bit NX/XD soit activé pour le CPU dans le BIOS.

  • ESXi nécessite une capacité de RAM physique minimale de 4 Go. Il est recommandé de fournir au moins 8 Go de RAM pour exécuter des machines virtuelles dans des environnements de production normaux.

  • Pour prendre en charge des machines virtuelles 64 bits, la prise en charge de la virtualisation matérielle (Intel VT-x ou AMD RVI) doit être activée sur les processeurs x64.

  • Un ou plusieurs contrôleurs Ethernet Gigabit ou plus rapides. Pour obtenir la liste des modèles d'adaptateurs réseau pris en charge, consultez le Guide de compatibilité VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility.

  • Disque SCSI ou un LUN RAID local non réseau disposant d'un espace non partitionné pour les machines virtuelles.

  • Pour le Serial ATA (SATA), un disque connecté via des contrôleurs SAS pris en charge ou des contrôleurs SATA embarqués pris en charge. Les disques SATA seront considérés comme distants et non locaux. Ces disques ne seront pas utilisés en tant que partition scratch par défaut car ils sont considérés comme distants.

    Remarque :

    Vous ne pouvez pas connecter un lecteur de CD-ROM SATA à une machine virtuelle sur un hôte ESXi 6.0. Pour utiliser le périphérique CD-ROM SATA, vous devez utiliser le mode d'émulation IDE.

Systèmes de stockage

Pour obtenir la liste des systèmes de stockage pris en charge, reportez-vous au Guide de compatibilité VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility. Pour le protocole FCoE (Software Fibre Channel over Ethernet), reportez-vous à Installation et démarrage ESXi avec le logiciel FCoE.

Conditions de démarrage d'ESXi

vSphere 6.0 prend en charge le démarrage d'hôtes ESXi à partir de l'interface UEFI (Unified Extensible Firmware Interface). Avec UEFI, vous pouvez démarrer des systèmes à partir de disques durs, de lecteurs de CD-ROM ou de supports USB. Le démarrage de réseau ou le provisionnement avec VMware Auto Deploy nécessite le microprogramme BIOS hérité et n'est pas disponible avec l'interface UEFI.

ESXi peut démarrer à partir d'un disque d'une capacité supérieure à 2 To à condition que le microprogramme système et le microprogramme de toute carte d'extension utilisée le prennent en charge. Consultez la documentation du fabricant.

Remarque :

Le passage du type de démarrage du BIOS hérité à l'interface UEFI après l'installation d'ESXi 6.0 peut faire échouer le démarrage de l'hôte. Dans ce cas, l'hôte affiche un message d'erreur semblable à ce qui suit : Banque de démarrage non prise en charge par VMware. Le passage du type de démarrage de l'hôte du BIOS hérité à l'interface UEFI n'est pas pris en charge après l'installation d'ESXi 6.0.

Configuration de stockage requise pour l'installation ou la mise à niveau d'ESXi 6.0

L'installation d'ESXi 6.0 ou la mise à niveau vers ESXi 6.0 nécessite un périphérique de démarrage d'une capacité minimale de 1 Go. Lors du démarrage à partir d'un disque local, SAN ou iSCSI LUN, un disque de 5,2 Go est nécessaire pour permettre la création du volume VMFS et d’une partition scratch de 4 Go sur le périphérique de démarrage. Si un disque plus petit ou LUN est utilisé, le programme d'installation tentera d'allouer une région scratch sur un disque local séparé. Si un disque local est introuvable, la partition scratch, /scratch, se trouve sur le ramdisk de l'hôte ESXi, liée à /tmp/scratch. Vous pouvez reconfigurer /scratch pour utiliser un disque séparé ou LUN. Pour de meilleures performances et une optimisation de la mémoire, ne laissez pas /scratch sur le ramdisk de l’hôte ESXi.

Pour reconfigurer /scratch, voir Définir la partition Scratch depuis vSphere Web Client.

En raison de la sensibilité E/S des périphériques USB et SD, le programme d'installation ne crée pas une partition Scratch sur ces périphériques. Lors d'une installation ou d'une mise à niveau sur des périphériques USB ou SD, le programme d'installation tente d'allouer une région scratch sur un disque local ou une banque de données disponible. Si aucun disque local ou banque de données n’est trouvé, /scratch est placé sur le ramdisk. Après l'installation ou la mise à niveau, vous devez reconfigurer /scratch pour utiliser une banque de données persistante. Bien qu'un périphérique USB ou SD de 1 Go suffise pour une installation minimale, vous devez utiliser un périphérique d'une capacité de 4 Go ou supérieure. L'espace supplémentaire sera utilisé pour une partition de vidage de mémoire étendue sur le périphérique USB/SD. Utilisez un lecteur Flash USB haute qualité d'au moins 16 Go afin que les cellules Flash supplémentaires puissent prolonger la vie du support de démarrage, mais des lecteurs haute qualité d'au moins 4 Go sont suffisants pour accueillir la partition de vidage de mémoire étendue. Voir l'article de la base de connaissances http://kb.vmware.com/kb/2004784.

Dans les installations Auto Deploy, le programme d'installation tente d'affecter une région scratch sur un disque local ou une banque de données disponible. Si aucune banque de données ou disque local n'est trouvé, /scratch est placé sur le ramdisk. Vous devez reconfigurer /scratch pour utiliser une banque de données persistante après l'installation.

Pour les environnements qui démarrent à partir de SAN ou qui utilisent Auto Deploy, il n'est pas nécessaire d'allouer un LUN distinct pour chaque hôte ESXi. Vous pouvez co-localiser les régions scratch pour plusieurs hôtes ESXi sur un LUN unique. Le nombre d'hôtes affectés à un LUN unique doit être adapté à la taille des LUN et au comportement E/S des machines virtuelles.