Le diagramme de disque (nombre) affiche la longueur de file d'attente maximale des dix premiers LUN sur un hôte.

Ce diagramme est situé dans la vue Page d'accueil de l'onglet Performances de l'hôte.

Tableau 1. Compteurs de données

Étiquette de diagramme

Description

Profondeur maximale de file d'attente

Profondeur maximale de file d'attente. La profondeur de la file d'attente est le nombre de commandes que le pilote SCSI met en file d'attente sur le HBA.

  • Compteur : maxQueueDepth

  • Type de stat. : Absolues

  • Unité : Nombre

  • Type de cumul : Moyen

  • Niveau de collecte : 1

Analyse de diagramme

Utilisez les diagrammes de disque pour surveiller les charges moyennes de disque et pour déterminer les tendances d'utilisation du disque. Vous pouvez, par exemple, remarquer une baisse des performances des applications qui effectuent des opérations fréquentes de lecture et d'écriture sur le disque dur. Si vous constatez un pic du nombre de demandes de lecture ou d'écriture de disque, vérifiez si ces applications étaient en cours d'exécution à ce moment-là.

La meilleure manière de déterminer si votre environnement vSphere a des problèmes de disque consiste à surveiller les compteurs de données de latence de disque. Vous pouvez utiliser les diagrammes de performances avancés pour afficher ces statistiques.

  • Le compteur de données kernelLatency mesure le temps moyen, en millisecondes, que VMkernel passe à traiter chaque commande SCSI. Pour des performances optimales, la valeur doit se situer entre 0 et 1 milliseconde. Si la valeur est supérieure à 4 ms, les machines virtuelles sur l'hôte tentent d'envoyer plus de débit au système de stockage que la configuration ne le permet. Vérifiez l'utilisation de la CPU et augmentez la capacité de la file d'attente.

  • Le compteur de données deviceLatency mesure le temps moyen, en millisecondes, pour exécuter une commande SCSI à partir du périphérique physique. Selon votre matériel, un nombre supérieur à 15 ms indique que la baie de stockage a probablement des problèmes. Déplacez le VMDK actif vers un volume doté d'un plus grand nombre de broches ou ajoutez des disques au LUN.

  • Les données de compteur queueLatency mesurent le temps moyen mis par la commande SCSI dans la file d'attente VMkernel. Cette valeur doit toujours être égale à zéro. Dans le cas contraire, la charge de travail étant trop élevée, la baie ne peut pas traiter les données assez rapidement.

Si les valeurs de latence de disque sont élevées, ou si vous remarquez d'autres problèmes de performances d'E/S de disque, envisagez de prendre les mesures présentées ci-dessous.

Tableau 2. Conseil pour l'amélioration des performances d'E/S de disque

#

Résolution

1

Augmentez la mémoire de la machine virtuelle. Tenez compte d'une mise en cache du système d'exploitation supérieure, qui peut réduire l'activité d'E/S. Notez que vous pouvez être amené à augmenter également la mémoire de l'hôte. Celle-ci pourrait réduire la nécessité de stocker les données car les bases de données peuvent utiliser la mémoire système pour placer des données dans le cache et pour éviter l'accès au disque.

Pour vérifier que les machines virtuelles disposent d'une quantité de mémoire adéquate, consultez les statistiques d'échanges dans le système d'exploitation invité. Augmentez la mémoire de l'invité, mais pas dans une proportion qui entraînerait un échange excessif de mémoire de l'hôte. Installez VMware Tools de sorte que le gonflage de la mémoire puisse se produire.

2

Défragmentez les systèmes de fichiers sur tous les invités.

3

Désactivez les analyses antivirus à la demande sur les fichiers VMDK et VMEM.

4

Utilisez les outils de baie du fournisseur pour déterminer les statistiques de performances de la baie. Si un trop grand nombre de serveurs accèdent simultanément aux éléments communs sur une baie, les disques peuvent avoir des difficultés à assumer. Il convient d'envisager des améliorations côté baie pour augmenter le débit.

5

Utilisez Storage vMotion pour migrer Les machines virtuelles à E/S intensives vers plusieurs hôtes.

6

Équilibrez la charge de disque sur toutes les ressources physiques disponibles. Répartissez le stockage fortement utilisé sur des LUN auxquels différents adaptateurs accèdent. Utilisez des files d'attente séparées pour chaque adaptateur pour améliorer l'efficacité du disque.

7

Configurez les HBA et les contrôleurs RAID pour une utilisation optimale. Vérifiez que la capacité des files d'attente et les paramètres de cache sur les contrôleurs RAID sont adéquats. Dans le cas contraire, augmentez le nombre de demandes de disque en attente pour la machine virtuelle en ajustant le paramètre Disk.SchedNumReqOutstanding. Pour plus d'informations, reportez-vous à Stockage vSphere.

8

Dans le cas de machines virtuelles gourmandes en ressources, séparez le disque physique de la machine virtuelle du disque avec le fichier d'échange du système. Cela allège la contention de broches de disque au cours des périodes de forte utilisation.

9

Sur des systèmes dotés d'une RAM dimensionnable, désactivez le réglage de la mémoire en ajoutant la ligne MemTrimRate=0 au fichier .vmx de la machine virtuelle.

10

Si l'E/S combinée de disque est supérieure à une seule capacité de HBA, utilisez les chemins ou les liens multiples.

11

Dans le cas d'hôtes ESXi, créez les disques virtuels comme étant préalloués. Quand vous créez un disque virtuel pour un système d'exploitation invité, sélectionnez Allouer tout l'espace disque maintenant. La baisse de performances liée à la réallocation d'espace disque supplémentaire ne se produit pas, et le disque est moins susceptible de se fragmenter.

12

Utilisez le matériel d'hôte le plus récent.