Les pools de ressources permettent de déléguer le contrôle des ressources d'un hôte (ou d'un cluster), mais les avantages sont flagrants quand vous utilisez des pools de ressources pour compartimenter toutes les ressources d'un cluster. Vous pouvez créer plusieurs pools de ressources en tant qu'enfants directs de l'hôte ou du cluster, puis les configurer. Vous pouvez ensuite déléguer le contrôle sur les pools de ressources à d'autres personnes ou organisations.

L'utilisation des pools de ressources peut vous apporter les bénéfices suivants.

  • Organisation hiérarchique flexible : Ajoutez, supprimez ou réorganisez les pools de ressources ou modifiez les allocations de ressources selon vos besoins.

  • Isolation entre les pools, partage au sein des pools : Les administrateurs supérieurs peuvent rendre un pool de ressources disponible pour un administrateur de niveau service. Les modifications d'allocation internes à un pool de ressources d'un service n'affectent pas négativement les autres pools de ressources sans lien.

  • Contrôle d'accès et délégation : Lorsqu'un administrateur de niveau supérieur rend un pool de ressources disponible pour un administrateur de niveau service, cet administrateur peut ensuite créer et gérer des machines virtuelles dans les limites des ressources auxquelles le pool de ressources a droit selon les paramètres partages, réservation et limite actuels. La délégation est généralement réalisée en conjonction avec les paramètres d'autorisations.

  • Séparation des ressources du matériel : Si vous utilisez des clusters pouvant utiliser DRS, les ressources de tous les hôtes sont toujours attribuées au cluster. Cela signifie que les administrateurs peuvent gérer les ressources indépendamment des hôtes réels contribuant aux ressources. Si vous remplacez trois hôtes 2 Go par deux hôtes 3 Go, il n'est pas nécessaire de modifier vos allocations de ressources.

    Cette séparation permet aux administrateurs de se concentrer plus sur le cumul de capacité de calcul et moins sur les hôtes individuels.

  • Gestion d'ensembles de machines virtuelles exécutant un service multi-niveau : groupes de machines virtuelles pour un service multi-niveau au sein d'un pool de ressources. Vous n'avez pas besoin de définir des ressources sur chaque machine virtuelle. Au lieu de cela, vous pouvez gérer l'allocation globale des ressources pour l'ensemble des machines virtuelles en modifiant des paramètres de leur pool de ressources.

Par exemple, supposons qu'un hôte dispose d'un certain nombre de machines virtuelles. Le service Marketing utilise trois des machines virtuelles et le service Assurance de la qualité utilise deux machines virtuelles. Le service Assurance de la qualité nécessite de plus grandes quantités de CPU et de mémoire ; l'administrateur crée donc un pool de ressources pour chaque groupe. L'administrateur définit l'option Partages CPU sur Élevée pour le pool du service Assurance de la qualité et sur Normal pour le pool du service Marketing afin que les utilisateurs du service Assurance de la qualité puissent exécuter des tests automatisés. Le second pool de ressources, possédant moins de ressources CPU et mémoire, est suffisant pour la charge plus légère du personnel du service Marketing. Lorsque le service Assurance de la qualité n'utilise pas complètement son allocation, le service Marketing peut utiliser les ressources disponibles.

Les nombres de la figure qui suit indiquent les allocations effectives des pools de ressources.

Figure 1. Allocation de ressources aux pools de ressources


Le schéma illustre un scénario dans lequel des ressources sont allouées aux pools de ressources.