Les machines virtuelles sont consommatrices de ressources.

Les paramètres de ressources par défaut affectés en cours de création fonctionnent bien pour la plupart des machines. Vous pouvez modifier plus tard les paramètres de la machine virtuelle pour affecter un pourcentage d'après la part des ressources CPU, mémoire et E/S de stockage du fournisseur de ressources ou une réservation garantie de CPU et mémoire. Quand vous mettez sous tension cette machine virtuelle, le serveur vérifie si une quantité suffisante des ressources non réservées sont disponibles et permet de la mettre sous tension uniquement s'il y a suffisamment de ressources. Ce processus est appelé contrôle d'admission.

Un pool de ressources est une abstraction logique pour une gestion flexible des ressources. Les pools de ressources peuvent être regroupés en hiérarchies et utilisés pour partitionner hiérarchiquement les ressources CPU et mémoire disponibles. En conséquence, les pools de ressources peuvent être considérés à la fois comme des fournisseurs et des consommateurs. Ils fournissent des ressources aux pools de ressources enfants et aux machines virtuelles, mais ce sont également des consommateurs de ressources parce qu'ils consomment les ressources de leurs parents. Reportez-vous à Gérer des pools de ressources.

Les hôtes ESXi allouent une portion des ressources matérielles sous-jacentes à chaque machine virtuelle, en se basant sur plusieurs facteurs :

  • Limites de ressources définies par l'utilisateur.

  • Ressources disponibles totales pour l'hôte ESXi (ou le cluster).

  • Nombre de machines virtuelles sous tension et utilisation de ressources par ces machines virtuelles.

  • Capacité de charge pour gérer la virtualisation.