Lorsque vous utilisez vSphere Authentication Proxy, il est inutile de transmettre les données d'identification Active Directory à l'hôte. Les utilisateurs entrent le nom de domaine du serveur Active Directory et l'adresse IP du serveur proxy d'authentification lorsqu'ils ajoutent un hôte à un domaine.

Lorsqu'il est employé conjointement avec Auto Deploy, vSphere Authentication Proxy s'avère particulièrement utile. Vous configurez un hôte de référence pointant vers vSphere Authentication Proxy, ainsi qu'une règle appliquant le profil de l'hôte de référence à tout hôte ESXi provisionné avec Auto Deploy. Même si vous exploitez vSphere Authentication Proxy dans un environnement utilisant des certificats provisionnés par VMCA ou des certificats tiers, le processus se déroule de manière transparente dans la mesure où vous suivez les instructions d'utilisation des certificats personnalisés avec Auto Deploy. Reportez-vous à Utiliser des certificats personnalisés avec Auto Deploy.

Remarque :

Vous ne pouvez pas utiliser vSphere Authentication Proxy dans un environnement qui prend uniquement en charge IPv6.