Vérifiez votre environnement VLAN régulièrement pour éviter les problèmes. Documentez entièrement l'environnement VLAN et assurez-vous que les ID VLAN ne sont utilisés qu'une seule fois. Votre documentation peut simplifier le dépannage et est essentielle lorsque vous souhaitez développer l'environnement.

Procédure

  1. Assurez-vous que tous les vSwitch et ID VLAN sont entièrement documentés

    Si vous utilisez le balisage VLAN sur un commutateur virtuel, les ID doivent correspondre aux ID des commutateurs VLAN externes en amont. Si les ID VLAN ne sont pas entièrement suivis, une réutilisation erronée d'ID peut permettre l'établissement de trafic entre des machines physiques et virtuelles non appropriées. De même, si les ID VLAN sont erronés ou manquants, le trafic entre les machines physiques et virtuelles peut être bloqué à un endroit où le trafic devrait normalement passer.

  2. Assurez-vous que les ID VLAN de tous les groupes de ports virtuels distribués (instances de dvPortgroup) sont entièrement documentés.

    Si vous utilisez le balisage VLAN sur un dvPortgroup, les ID doivent correspondre aux ID des commutateurs VLAN externes en amont. Si les ID VLAN ne sont pas entièrement suivis, une réutilisation erronée d'ID peut permettre l'établissement de trafic entre des machines physiques et virtuelles non appropriées. De même, si les ID VLAN sont erronés ou manquants, le trafic entre les machines physiques et virtuelles peut être bloqué à un endroit où le trafic devrait normalement passer.

  3. Assurez-vous que les ID VLAN de tous les commutateurs virtuels distribués sont entièrement documentés.

    Les VLAN privés (PVLAN) des commutateurs virtuels distribués nécessitent des ID VLAN principaux et secondaires. Ces ID doivent correspondre aux ID des commutateurs PVLAN externes en amont. Si les ID VLAN ne sont pas entièrement suivis, une réutilisation erronée d'ID peut permettre l'établissement de trafic entre des machines physiques et virtuelles non appropriées. De même, si des ID PVLAN sont erronés ou manquants, le trafic entre les machines physiques et virtuelles peut être bloqué là où vous souhaitez faire passer le trafic.

  4. Vérifiez que les liaisons de jonction VLAN sont connectées uniquement à des ports de commutateur physiques qui fonctionnent comme des liaisons de jonction.

    Lorsque vous connectez un commutateur virtuel à un port de jonction VLAN, vous devez configurer correctement le commutateur virtuel et le commutateur physique au port de liaison montante. Si le commutateur physique n'est pas configuré correctement, les trames avec l'en-tête VLAN 802.1q sont renvoyées vers un commutateur qui n'attend par leur arrivée.