Lorsque vous utilisez ESXi conjointement à un SAN, vous devez suivre des directives spécifiques afin d'éviter des problèmes de SAN.

Vous devriez observer ces conseils, afin d'éviter des problèmes dans votre configuration SAN :

  • Placez une seule banque de données VMFS sur chaque LUN. Avoir plusieurs banques de données VMFS sur un seul LUN n'est pas recommandé.

  • Ne changez pas la politique de chemin que le système définit, sauf si vous comprenez les implications de tels changements.

  • Documentez tout ce que vous faites. Incluez des informations sur la configuration, le contrôle d'accès, le stockage, le commutateur, le serveur et la configuration HBA iSCSI, les versions de logiciel et microprogramme, et le plan des câbles de stockage.

  • Plan en cas de panne :

    • Faîtes plusieurs copies de vos mappages topologiques. Pour chaque élément, envisagez les conséquences sur votre SAN si cet élément tombe en panne.

    • Rayez chaque lien, commutateurs, HBA et autres éléments pour vérifier que vous n'avez omis aucun point de panne critique dans votre architecture.

  • Assurez-vous que les HBA iSCSI sont installés dans les slots corrects de l'hôte ESXi selon la vitesse du slot et du bus. Équilibrez la charge de bus PCI entre les divers bus du serveur.

  • Familiarisez-vous avec les différents points de contrôle de votre réseau de stockage, sur tous les points de visibilité, y compris l'ESXi, les graphiques de performance, les statistiques des commutateurs FC et des performances de stockage.

  • Soyez prudent lorsque vous modifiez les ID des LUN qui prennent en charge des banques de données en cours d'utilisation par votre hôte. Si vous modifiez les ID, ces machines virtuelles en fonction sur les banque de données VMFS tomberont en panne.

    Si aucune machine virtuelle ne se trouve en fonction sur la banque de données VMFS, après avoir modifié l'ID du LUN vous devez réanalyser pour réinitialiser l'ID de votre hôte. Pour plus d'informations sur la fonction réanalyse, consultez Opérations d'actualisation et de réanalyse du stockage.

  • Si vous devez changer le nom iSCSI par défaut de votre adaptateur iSCSI, assurez-vous que le nom que vous entrez est unique mondialement et correctement formaté. Pour éviter des problèmes d'accès de stockage, n'attribuez jamais le même nom iSCSI à différents adaptateurs, même sur différents hôtes.