Une banque de données virtuelle correspond à un conteneur de stockage dans vCenter Server et vSphere Web Client.

Lorsque vCenter Server a découvert les conteneurs de stockage exportés par des systèmes de stockage, vous devez les monter pour pouvoir les utiliser. L'assistant de création de banques de données de vSphere Web Client vous permet de mapper un conteneur de stockage à une banque de données virtuelle. La banque de données virtuelle que vous créez correspond directement au conteneur de stockage spécifié et devient la représentation du conteneur dans vCenter Server et vSphere Web Client.

Du point de vue d'un administrateur vSphere, la banque de données virtuelle est semblable à toute autre banque de données et sert à contenir des machines virtuelles. Comme les autres banques de données, la banque de données virtuelle peut être parcourue et répertorie les volumes virtuels par nom de machine virtuelle. Comme les banques de données classiques, les banques de données virtuelles prennent en charge le démontage et le montage. Cependant, les opérations telles que la mise à niveau et le redimensionnement ne s'appliquent pas à une banque de données virtuelle. La capacité de la banque de données virtuelle est configurable par l'administrateur de stockage hors de vSphere.

Les banques de données virtuelles peuvent s'utiliser avec des banques de données VMFS et NFS traditionnelles et Virtual SAN.

Remarque :

La taille d'un volume virtuel doit être un multiple de 1 Mo, avec une taille minimale de 1 Mo. Ainsi, tous les disques virtuels que vous provisionnez sur une banque de donnés virtuelle ou que vous faites migrer à partir d'une banque de données autre que virtuelle doivent avoir une taille qui est un multiple pair de 1 Mo. Si le disque virtuel que vous faites migrer vers la banque de données virtuelle n'est pas un multiple pair de 1 Mo, développez le disque manuellement jusqu'au multiple pair le plus proche de 1 Mo.