Après avoir choisi un type de base de données pris en charge, assurez-vous que vous avez bien compris toutes les exigences de configuration spéciales.

1 n'est pas une liste complète des bases de données prises en charge par vCenter Server et vCenter Server Appliance. Pour plus d'informations sur les versions de base de données et les configurations Service Pack spécifiques prises en charge avec vCenter Server, reportez-vous au document Matrices d’interopérabilité des produits VMware. vCenter Server Appliance prend en charge les mêmes versions de base de données Oracle que vCenter Server. Seules les notes de configuration de bases de données spéciales qui n'apparaissent pas dans Matrices d'interopérabilité des produits sont indiquées dans 1.

Remarque :

vSphere Update Manager nécessite également une base de données. Utilisez des bases de données distinctes pour vCenter Server et vSphere Update Manager.

Les bases de données vCenter Server requièrent un encodage UTF.

Tableau 1. Notes de configuration pour les bases de données prises en charge avec vCenter Server

Type de base de données

Notes de configuration

PostgreSQL

Pour vCenter Server 6.0, la base de données PostgreSQL intégrée convient aux environnements comportant jusqu'à 20 hôtes et 200 machines virtuelles. Pour vCenter Server Appliance, vous pouvez utiliser la base de données PostgreSQL intégrée pour les environnements comportant jusqu'à 1 000 hôtes et 10 000 machines virtuelles.

Important :

Si vous utilisez la base de données PostgreSQL intégrée, la désinstallation de vCenter Server sur Windows entraîne la désinstallation de la base de données intégrée et la perte de toutes les données.

Lorsque vous mettez à niveau vCenter Server 5.x vers vCenter Server 6.0, la base de données Microsoft SQL Server Express intégrée est migrée vers PostgreSQL.

Microsoft SQL Server 2008 R2 SP2 ou version ultérieure

Vérifiez que la machine possède une entrée valide de nom de source de données ODBC.

Remarque :

Cette base de données n'est pas prise en charge pour le dispositif vCenter Server.

Microsoft SQL Server 2012

Vérifiez que la machine possède une entrée valide de nom de source de données ODBC.

Remarque :

Cette base de données n'est pas prise en charge pour le dispositif vCenter Server.

Microsoft SQL Server 2014

Vérifiez que la machine possède une entrée valide de nom de source de données ODBC.

Remarque :

Cette base de données n'est pas prise en charge pour le dispositif vCenter Server.

Oracle 11g et Oracle 12c

Vérifiez que la machine possède une entrée valide de nom de source de données ODBC.

Une fois l'installation de vCenter Server terminée, appliquez le dernier correctif au client et au serveur Oracle.