La migration avec vMotion exige des interfaces réseau correctement configurées sur des hôtes source et cible.

Configurez chaque hôte avec au moins une interface réseau pour le trafic vMotion. Pour assurer un transfert de données sécurisé, le réseau vMotion doit être un réseau sécurisé, accessible uniquement aux parties de confiance. L'accroissement de la bande passante améliore considérablement les performances de vMotion. Lorsque vous migrez une machine virtuelle avec vMotion sans utiliser de stockage partagé, le contenu du disque virtuel est lui aussi transféré sur le réseau.

Remarque :

Le trafic réseau vMotion n'est pas chiffré. Il est conseillé de fournir des réseaux privés sécurisés réservés à vMotion.

Conditions requises pour réaliser des migrations vMotion simultanées

Vous devez vous assurer que le réseau vMotion dispose au minimum d'une bande passante dédiée de 250 Mbits/s par session vMotion simultanée. Une plus grande bande passante permet de réaliser des migrations plus rapides. L'amélioration du débit résultant des techniques d'optimisation WAN n'est pas prise en compte dans la limite totale des 250 Mbits/s.

Pour déterminer le nombre maximal d'opérations vMotion simultanées, reportez-vous à Limites de migrations simultanées. Ces limites varient en fonction de la vitesse de liaison d'un hôte sur le réseau vMotion.

Temps aller-retour pour la migration vMotion longue distance

Si une licence appropriée est installée dans votre environnement, vous pouvez effectuer des migrations fiables entre des hôtes qui sont séparés par des temps aller-retour de réponse réseau élevés. Le temps aller-retour maximal pris en charge pour les migrations vMotion est de 150 millisecondes. Ce temps vous permet de migrer les machines virtuelles vers un autre emplacement géographique, plus éloigné.

vMotion avec plusieurs cartes réseau

Vous pouvez configurer plusieurs cartes réseau pour vMotion en ajoutant deux cartes réseau ou plus au commutateur standard ou distribué requis. Pour de plus amples détails, consultez l'article de la base de connaissances VMware à http://kb.vmware.com/kb/2007467.

Configuration réseau

Configurez les réseaux virtuels sur les hôtes vMotion activés comme suit :

  • Sur chaque hôte, configurez un groupe de ports de VMkernel pour la vMotion.

    Pour que le trafic vMotion soit routé par les sous-réseaux IP, activez la pile vMotion TCP/IP sur l'hôte. Reportez-vous à Placer le trafic vMotion sur la pile TCP/IP vMotion d'un hôte ESXi.

  • Si vous utilisez des commutateurs standard pour la mise en réseau, assurez-vous que les étiquettes de réseau utilisées pour les groupes de ports de machine virtuelle sont cohérentes à travers les hôtes. Pendant une migration avec vMotion, vCenter Server assigne des machines virtuelles aux groupes de ports basés sur les étiquettes assorties de réseau.

    Remarque :

    Par défaut, vous ne pouvez pas utiliser vMotion pour migrer une machine virtuelle liée à un commutateur standard sans aucune liaison montante configurée, même si l'hôte de destination dispose également d'un commutateur standard sans liaison montant avec la même étiquette.

    Pour remplacer le comportement par défaut, définissez le paramètre avancé config.migrate.test.CompatibleNetworks.VMOnVirtualIntranet de vCenter Server sur false. La modification s'applique immédiatement. Pour de plus amples détails sur ce paramètre, consultez l'article de la base de connaissances VMware sur http://kb.vmware.com/kb/1003832. Pour plus d'informations sur la configuration des paramètres avancés de vCenter Server, reportez-vous à Configurer les paramètres avancés.

Pour plus d'informations sur la configuration des ressources réseau vMotion, reportez-vous à Meilleures pratiques de mise en réseau pour vSphere vMotion.