Étudiez les fonctionnalités de mise en réseau qui garantissent la disponibilité, la sécurité et la bande passante d'un cluster Virtual SAN.

Pour obtenir plus d'informations sur la configuration du réseau Virtual SAN, reportez-vous à la documentation Guide de conception et de dimensionnement de VMware Virtual SAN et Guide de conception du réseau Virtual SAN.

Basculement de réseau et équilibrage de charge

Virtual SAN utilise la stratégie d'association et de basculement qui est configurée sur le commutateur virtuel de sauvegarde pour la redondance réseau uniquement. Virtual SAN n'utilise pas l'association de cartes réseau pour l'équilibrage de charge.

Si vous envisagez de configurer une association de cartes réseau pour la disponibilité, tenez compte de ces configurations de basculement.

Algorithme d'association

Configuration de basculement des adaptateurs de l'association

Itinéraire basé sur le port virtuel d'origine

Active/Passive

Route basée sur le hachage IP

Active/Active avec EtherChannel statique pour le commutateur standard et canal de port LACP pour le commutateur distribué

Route basée sur la charge de l'adaptateur réseau physique

Active/Active avec canal de port LACP pour le commutateur distribué

Virtual SAN prend en charge l'équilibrage de charge par hachage IP, mais ne garantit pas l'amélioration des performances pour toutes les configurations. Vous pouvez tirer profit du hachage IP lorsque Virtual SAN fait partie de ses nombreux utilisateurs. Dans ce cas, le hachage IP effectue un équilibrage de charge. Si Virtual SAN est le seul utilisateur, vous ne noterez peut-être pas d'amélioration. Ce comportement s'applique en particulier aux environnements de 1 GbE. Par exemple, si vous disposez de quatre adaptateurs physiques de 1 GbE avec le hachage IP pour Virtual SAN, vous ne pourrez peut-être pas utiliser plus de 1 Gbit/s. Cela s'applique également à toutes les stratégies d'association de cartes réseau que VMware prend en charge.

Virtual SAN ne prend pas en charge plusieurs adaptateurs VMkernel sur le même sous-réseau. Vous pouvez utiliser plusieurs adaptateurs VMkernel sur des sous-réseaux différents, tels qu'un autre VLAN ou une structure physique distincte. La garantie de la disponibilité à l'aide de plusieurs adaptateurs VMkernel implique un certain coût, notamment en termes de configuration vSphere et d'infrastructure réseau. La disponibilité du réseau grâce à l'association d'adaptateurs réseau physique est plus facile à réaliser avec moins de configuration.

Considérations sur la multidiffusion dans le réseau Virtual SAN

La multidiffusion doit être activée sur les commutateurs physiques afin d'activer la pulsation et l'échange de métadonnées entre les hôtes du cluster Virtual SAN. Vous pouvez configurer un interrogateur IGMP sur les commutateurs physiques afin de remettre les messages de multidiffusion uniquement via les ports des commutateurs physiques qui sont connectés aux adaptateurs réseau des hôtes Virtual SAN. Dans le cas où plusieurs clusters Virtual SAN se trouvent sur le même réseau, avant de déployer un cluster Virtual SAN supplémentaire en production, modifiez l'adresse de multidiffusion pour le nouveau cluster afin que les hôtes membres ne reçoivent pas de messages de multidiffusion non liés provenant d'un autre cluster. Pour plus d'informations sur l'attribution d'une adresse de multidiffusion à un cluster Virtual SAN, reportez-vous à la section Modifier l'adresse de multidiffusion d'un cluster Virtual SAN.

Allocation de bande passante à Virtual SAN à l'aide de Network I/O Control

Si le trafic Virtual SAN utilise des adaptateurs réseau physique de 10 GbE qui sont partagés avec d'autres types de trafic système (tels que le trafic vSphere vMotion, le trafic vSphere HA, le trafic de la machine virtuelle, etc.), vous pouvez utiliser vSphere Network I/O Control dans vSphere Distributed Switch afin de garantir le volume de bande passante qui est requis pour Virtual SAN.

Dans vSphere Network I/O Control, vous pouvez configurer la réservation et les partages pour le trafic Virtual SAN sortant.

  • Définissez une réservation de façon que Network I/O Control puisse guarantir qu'une bande passante minimale est disponible sur l'adaptateur physique pour Virtual SAN.

  • Définissez des partages afin que, lorsque l'adaptateur physique attribué à Virtual SAN devient saturé, une quantité certaine de bande passante soit disponible pour Virtual SAN et pour empêcher Virtual SAN d'utiliser la capacité totale de l'adaptateur physique lors des opérations de recréation et de synchronisation. Par exemple, l'adaptateur physique peut devenir saturé lorsqu'un autre adaptateur physique de l'association est défaillant et que la totalité du trafic dans le groupe de ports est transféré sur les autres adaptateurs de l'association.

Par exemple, sur un adaptateur physique 10-GbE qui traite le trafic pour Virtual SAN, vSphere vMotion et les machines virtuelles, vous pouvez configurer la bande passante et des partages.

Tableau 1. Exemple de configuration de Network I/O Control pour un adaptateur physique qui gère Virtual SAN

Type de trafic

Réservation, Gbits/s

Parts

Virtual SAN

1

100

vSphere vMotion

0,5

70

Machine virtuelle

0,5

30

Si l'adaptateur de 10 GbE devient saturé, Network I/O Control alloue 5 Gbits/s à Virtual SAN sur l'adaptateur physique.

Pour plus d'informations sur l'utilisation de vSphere Network I/O Control pour configurer l'allocation de bande passante au trafic Virtual SAN, reportez-vous à la documentation Mise en réseau vSphere.

Marquage du trafic Virtual SAN

Le balisage prioritaire est un mécanisme qui permet d'indiquer aux périphériques réseau connectés que le trafic Virtual SAN a des demandes QoS élevées. Vous pouvez attribuer le trafic Virtual SAN à une certaine classe et marquer le trafic en conséquence avec une valeur de Classe de service (CoS) comprise entre 0 (faible priorité) et 7 (priorité élevée) en utilisant la stratégie de filtrage et de marquage du trafic de vSphere Distributed Switch.

Segmentation du trafic Virtual SAN dans un VLAN

Envisagez d'isoler le trafic Virtual SAN dans un VLAN pour améliorer la sécurité et les performances, en particulier si vous partagez la capacité de l'adaptateur physique de stockage entre plusieurs types de trafic.

Trames jumbo

Si vous prévoyez d'utiliser des trames jumbo avec Virtual SAN pour améliorer les performances du CPU, vérifiez que les trames jumbo sont activées sur tous les périphériques réseau et les hôtes du cluster.

Par défaut, les fonctionnalités TSO (TCP Segmentation Offload) et LRO (large receive offload) sont activées sur ESXi. Étudiez si l'utilisation de trames jumbo améliore suffisamment les performances pour justifier les coûts liés à leur activation sur tous les nœuds du réseau.