La mise à niveau du format de disque est facultative et un cluster Virtual SAN continuera à s'exécuter sans problème si vous utilisez une version précédente du format de disque.

Pour obtenir de meilleurs résultats, mettez à niveau les objets de façon à utiliser le format sur disque le plus récent. Le format sur disque le plus récent offre l'intégralité des fonctionnalités de Virtual SAN.

En fonction de la taille des groupes de disques, le processus de mise à niveau du format de disque peut être long, car les groupes de disques sont mis à niveau un à la fois. Pour chaque mise à niveau d'un groupe de disques, toutes les données de chaque périphérique d'un groupe de disques sont évacuées et le groupe de disques est supprimé du cluster Virtual SAN. Le groupe de disques est ensuite rajouté à Virtual SAN avec le nouveau format sur disque.

Lorsque vous lancez une mise à niveau du format sur disque, Virtual SAN effectue plusieurs opérations que vous pouvez surveiller sur la page Resynchronisation des composants. Le tableau résume chaque processus exécuté pendant la mise à niveau du format de disque.

Tableau 1. Avancement de la mise à niveau

Pourcentage d'achèvement

Description

0 - 5%

Vérification du cluster. Les composants du cluster sont vérifiés et préparés pour la mise à niveau. Ce processus dure quelques minutes. Virtual SAN vérifie qu'aucun problème en suspens peut empêcher l'aboutissement de la mise à niveau.

  • Tous les hôtes sont connectés.

  • La version du logiciel appropriée est installée sur tous les hôtes.

  • Tous les disques sont sains.

  • La réclamation automatique des disques est désactivée.

  • Tous les objets sont accessibles.

5 - 10 %

Mise à niveau d'un groupe de disques. Virtual SAN effectue la mise à niveau initiale du disque sans migration de données. Ce processus dure quelques minutes.

10 - 15 %

Réalignement des objets. Virtual SAN modifie la disposition de tous les objets pour s'assurer qu'ils sont correctement alignés. Ce processus peut prendre quelques minutes pour un petit système comportant quelques snapshots, mais de nombreuses heures voire plusieurs jours pour un grand système comportant un grand nombre de snapshots, de nombreuses écritures fragmentées et de nombreux objets non alignés.

15% - 95%

Suppression et reformatage de groupes de disques. Chaque groupe de disques est supprimé du cluster, reformaté et rajouté au cluster. Le temps requis pour ce processus est variable, selon les méga-octets alloués et l'utilisation du système. Un système proche de sa capacité d'E/S se transférera très lentement.

95% - 100 %

Mise à niveau vers la version finale des objets. Conversion des objets au nouveau format sur disque et achèvement de la resynchronisation. Le temps requis pour ce processus est variable, selon la quantité d'espace utilisée et l'éventuelle sélection de l'option Autoriser une redondance réduite.

Pendant la mise à niveau, vous pouvez surveiller le processus de mise à niveau depuis vSphere Web Client lorsque vous accédez à la page Resynchronisation des composants. Reportez-vous à la section Surveiller les tâches de resynchronisation dans le cluster Virtual SAN. Vous pouvez également utiliser la commande RVC vsan.upgrade_status <cluster> pour surveiller la mise à niveau. Utilisez l'indicateur facultatif -r <seconds> pour actualiser l'état de mise à niveau périodiquement jusqu'à ce que vous appuyiez sur Ctrl+C. Le nombre minimal de secondes autorisé entre chaque actualisation est de 60.

Vous pouvez surveiller d'autres tâches de mise à niveau, telles que la suppression et la mise à niveau des périphériques, depuis vSphere Web Client dans le volet Tâches récentes de la barre d'état.

Les considérations suivantes s'appliquent lorsque vous mettez à niveau le format de disque :

  • Si vous mettez à niveau le cluster Virtual SAN qui comprend trois hôtes contenant chacun un groupe de disques, et que vous souhaitez effectuer une suppression totale pour vous protéger contre une panne éventuelle susceptible d'entraîner une perte de données, la suppression échouera pour les objets qui sont configurés avec un Nombre d'échecs tolérés supérieur à 0. Cela est dû au fait qu'un cluster à trois hôtes ne peut pas reprotéger un groupe de disques en cours de suppression complète en utilisant les ressources de deux hôtes uniquement ; par exemple, lorsque le Nombre d'échecs tolérés est défini sur 1, Virtual SAN requiert trois composants de protection (deux miroirs et un témoin), chacun étant placé sur un hôte distinct.

    Pour un cluster à trois hôtes, vous devez choisir le mode de suppression Assurer l'accessibilité. Dans ce mode, toute panne matérielle risque d'entraîner une perte de données.

    Vous devez également vous assurer que suffisamment d'espace libre est disponible. L'espace doit être égal à la capacité logique consommée du plus grand groupe de disques. Cette capacité doit être disponible sur un groupe de disques séparé de l'hôte en cours de migration.

  • Lorsque vous travaillez avec un cluster à trois hôtes ou que vous mettez à niveau Virtual SAN avec des ressources limitées, exécutez la commande RVC avec l'option vsan.ondisk_upgrade --allow-reduced-redundancy pour permettre aux machines virtuelles de fonctionner en mode de redondance réduite pendant la mise à niveau.

  • L'utilisation de l'option de commande --allow-reduced-redundancy implique que certaines machines virtuelles risquent de ne pas pouvoir tolérer d'échecs lors de la migration. Cette diminution de la tolérance aux échecs peut aussi entraîner une perte de données. Virtual SAN restaure la conformité et la redondance complètes une fois la mise à niveau terminée. Pendant la mise à niveau, l'état de conformité des machines virtuelles et leur redondance sont temporairement non conformes. Une fois la mise à niveau et les tâches de reconstruction terminées, les machines virtuelles deviennent conformes.

  • Pendant le déroulement de la mise à niveau, ne supprimez pas ou ne déconnectez pas d'hôtes, et ne placez pas un hôte en mode de maintenance. Ces actions peuvent entraîner l'échec de la mise à niveau.

Pour plus d'informations sur les commandes RVC et les options de commande, reportez-vous à la documentation Guide de référence des commandes de l'outil RVC.