Lorsque vous activez Virtual SAN sur un cluster, choisissez un mode de réclamation de disques pour organiser les périphériques en groupes.

Mode automatique

En mode automatique, Virtual SAN découvre et réclame automatiquement tous les périphériques locaux, vides et utilisables sur chaque hôte et les organise en groupes de disques par défaut, parmi lesquels un périphérique cache et un ou plusieurs périphériques de capacité sur chaque hôte du cluster. Si vous ajoutez davantage de capacité aux hôtes ou que vous ajoutez des hôtes avec de la capacité au cluster Virtual SAN, le stockage local sur l'hôte est réclamé automatiquement par Virtual SAN et, la capacité totale de la banque de données Virtual SAN augmente. En mode automatique, Virtual SAN ne réclame que les périphériques locaux sur les hôtes Virtual SAN du cluster. Dans un cluster intégralement Flash, vous devez manuellement marquer les périphériques Flash à utiliser pour la capacité. Dans un environnement sans disque dur, s'il n'y a pas de disques Flash marqués comme périphériques Flash de capacité, Virtual SAN en mode automatique ne réclamera pas de disques ou ne créera pas de groupes de disques. Reportez-vous à la section Marquer des périphériques Flash comme capacité à l'aide d'ESXCLI ou Marquer des périphériques Flash comme capacité à l'aide de l'outil RVC.

Remarque :

Lorsque les hôtes utilisent des contrôleurs SAS, Virtual SAN peut identifier certains périphériques comme distants et être incapable de réclamer automatiquement des périphériques comme locaux, et ces périphériques s'affichent comme distants. Pour ces périphériques, vous pouvez créer des groupes de disques manuellement, même si le cluster est configuré pour réclamer des disques automatiquement. Vous pouvez également ajouter manuellement des périphériques distants non partagés.

Après que Virtual SAN a automatiquement réclamé des périphériques, il crée la banque de données Virtual SAN partagée. La taille totale de la banque de données correspond à la capacité totale des périphériques de capacité des groupes de disques de tous les hôtes du cluster, à l'exception d'une surcharge de métadonnées. Le format sur disque version 1.0 ajoute une surcharge supplémentaire d'environ 1 Go par périphérique de capacité. Le format sur disque version 2.0 ajoute une surcharge supplémentaire, généralement pas plus de 1 à 2 pour cent de capacité par périphérique. Le format sur disque version 3.0 et versions ultérieures ajoute une surcharge supplémentaire, généralement pas plus de 1 à 2 pour cent de capacité par périphérique. La déduplication et la compression pour lesquelles un total de contrôle logiciel est activé nécessite une surcharge d'environ 6,2 pour cent de capacité par périphérique.

Mode manuel

En mode manuel, vous devez manuellement spécifier chaque hôte et chaque périphérique à utiliser pour la banque de données Virtual SAN. Vous pouvez organiser les périphériques en groupes de disques en utilisant la méthode semi-automatique ou manuelle.

Lorsque vous utilisez la méthode semi-automatique, Virtual SAN réclame et organise les périphériques que vous spécifiez en groupes de disques par défaut.

Lorsque vous utilisez la méthode manuelle, vous définissez des groupes de disques et sélectionnez individuellement les périphériques à inclure dans chaque groupe de disques. Lorsque vous créez manuellement un groupe de disques, tenez compte du rapport entre cache Flash et capacité consommée. Bien que le rapport varie en fonction de la configuration requise et de la charge du cluster, envisagez d'utiliser au moins 10 % du cache Flash pour le rapport de capacité consommée, sans inclure les répliques comme les miroirs.

En mode manuel, le cluster Virtual SAN contient initialement une seule banque de données Virtual SAN sans octet consommé.

À mesure que vous créez des groupes de disques sur chaque hôte et que vous ajoutez au moins un périphérique cache et un ou plusieurs périphériques de capacité à chacun des groupes de disques, la taille de la banque de données augmente en fonction de la capacité physique ajoutée au cluster. Virtual SAN crée une seule banque de données Virtual SAN distribuée à l'aide de la capacité vide locale disponible dans les hôtes ajoutés au cluster.

Si le cluster nécessite plusieurs périphériques cache Flash, vous devez créer plusieurs groupes de disques manuellement, car un maximum d'un périphérique cache Flash est autorisé par groupe de disques.

Remarque :

Si un nouvel hôte ESXi est ajouté au cluster Virtual SAN, configuré en mode manuel, le stockage local de cet hôte n'est pas ajouté automatiquement à la banque de données Virtual SAN. Vous devez créer manuellement des groupes de disques et ajouter les périphériques au groupe de disques pour utiliser le nouveau stockage du nouvel hôte ESXi.

Le mode manuel fournit une méthode semi-automatique et une méthode manuelle pour récupérer des périphériques. Si vous utilisez la méthode semi-automatique, vous pouvez sélectionner plusieurs périphériques à consommer par Virtual SAN, et Virtual SAN crée automatiquement les groupes de disques par défaut. Si vous utilisez le mode manuel, vous pouvez organiser les périphériques sélectionnés en groupe de disques. Vous sélectionnez d'abord un périphérique cache, puis ajoutez un ou plusieurs périphériques de capacité pour former un groupe de disques.