Le démarrage d'une installation ESXi dans le cadre d'un cluster Virtual SAN avec un périphérique Flash impose certaines restrictions.

Utiliser un lecteur Flash USB ou SD de qualité supérieure de 4 Go ou plus.

Remarque :

Si la taille de la mémoire de l'hôte ESXi est supérieure à 512 Go, démarrez-le depuis un SATADOM ou un périphérique de disque. Lorsque vous démarrez un hôte Virtual SAN depuis un périphérique SATADOM, vous devez utiliser un périphérique SLC (single-level cell) et la taille du périphérique de démarrage doit être d'au moins 16 Go. De plus, les hôtes démarrant depuis un disque disposent d'un VMFS local. En conséquence, vous devez séparer le disque de démarrage d'ESXi qui n'est pas dédié à Virtual SAN.

Informations de journalisation et périphériques de démarrage dans Virtual SAN

Lorsque vous démarrez ESXi depuis un périphérique USB ou SD, les informations de journalisation et les traces de pile sont perdues au redémarrage de l'hôte du fait que la partition Scratch se trouve sur un lecteur RAM. Utilisez un stockage permanent pour les journaux, les traces de pile et les vidages mémoire.

Vous ne devez pas stocker les informations de journalisation sur la banque de données Virtual SAN. En cas de panne dans le cluster Virtual SAN, vous pourriez avoir des difficultés à accéder aux informations de journalisation.

Envisagez les options suivantes pour le stockage de journaux permanent :

  • Utilisez un périphérique de stockage qui n'est pas utilisé pour Virtual SAN et qui est formaté avec VMFS ou NFS.

  • Configurez ESXi Dump Collector et vSphere Syslog Collector sur l'hôte pour envoyer des vidages de mémoire et des journaux système à vCenter Server.

Pour obtenir des informations sur la configuration de la partition Scratch à un emplacement permanent, reportez-vous à la documentation Installation et configuration de vSphere.