Utilisez des périphériques Flash et des disques magnétiques basés sur la configuration pour Virtual SAN.

Vérifiez que le cluster a la capacité de répondre à la consommation de machine virtuelle anticipée et au Nombre d'échecs tolérés dans la stratégie de stockage des machines virtuelles.

Les périphériques de stockage doivent répondre à la configuration requise suivante pour que Virtual SAN puisse les réclamer :

  • Les périphériques de stockage sont locaux pour les hôtes ESXi. Virtual SAN ne peut pas réclamer de périphériques distants.

  • Les périphériques de stockage ne disposent pas d'informations de partition préexistantes.

  • Sur le même hôte, vous ne pouvez pas disposer de groupes de disques intégralement Flash et de groupes de disques hybrides.

Préparer des périphériques pour des groupes de disques

Chaque groupe de disque fournit un périphérique de mise en cache Flash et au moins un disque magnétique ou un périphérique de capacité de la mémoire Flash. Le périphérique de mise en cache Flash doit fournir au moins 10 % de la capacité de stockage consommée prévue sur les périphériques de capacité, sans inclure les répliques comme les miroirs.

Virtual SAN requiert au moins un groupe de disques sur un hôte mettant à disposition du stockage pour un cluster consistant en trois hôtes au minimum. Pour obtenir des performances optimales de Virtual SAN, utilisez des hôtes ayant une configuration uniforme.

Capacité brute et utilisable

Fournissez une capacité de stockage brute supérieure à la capacité des machines virtuelles pour gérer certains cas.

  • N'incluez pas la taille des périphériques de mise en cache Flash en tant que capacité. Ces périphériques ne mettent pas à disposition du stockage et sont utilisés en guise de cache, sauf si vous avez ajouté des périphériques Flash pour le stockage.

  • Fournissez suffisamment d'espace pour gérer la valeur de Nombre d'échecs tolérés dans une stratégie de stockage de machine virtuelle. Si Nombre d'échecs tolérés est supérieur à 0, cela augmente l'encombrement du périphérique. Si Nombre d'échecs tolérés est égal à 1, l'encombrement est double. Si Nombre d'échecs tolérés est égal à 2, l'encombrement est triple, etc.

  • Vérifiez si la banque de données Virtual SAN dispose de suffisamment d'espace pour une opération en examinant l'espace présent sur les hôtes individuels plutôt que sur l'objet de banque de données Virtual SAN consolidé. Par exemple, lors de la suppression d’un hôte, l’intégralité de l’espace disponible dans la banque de données peut se trouver dans l’hôte que vous supprimez, si bien que le cluster ne peut adapter le mode de suppression à un autre hôte.

  • Fournissez suffisamment d'espace pour empêcher la banque de données d'arriver à cours de capacité si les charges de travail disposant de stockage provisionné dynamiquement commencent à consommer une grande quantité de stockage.

  • Vérifiez que le stockage physique est en mesure d'organiser la reprotection et le mode de maintenance des hôtes dans le cluster Virtual SAN.

  • Tenez compte de la surcharge de Virtual SAN dans l'espace de stockage utilisable.

    • Le format sur disque version 1.0 ajoute une surcharge supplémentaire d'environ 1 Go par périphérique de capacité.

    • Le format sur disque version 2.0 ajoute une surcharge supplémentaire, généralement pas plus de 1 à 2 pour cent de capacité par périphérique.

    • Le format sur disque version 3.0 et versions ultérieures ajoute une surcharge supplémentaire, généralement pas plus de 1 à 2 pour cent de capacité par périphérique. La déduplication et la compression pour lesquelles un total de contrôle logiciel est activé nécessite une surcharge d'environ 6,2 pour cent de capacité par périphérique.

Pour plus d'informations sur la planification de la capacité des banques de données Virtual SAN, reportez-vous au Guide de conception et de dimensionnement de VMware Virtual SAN.

Impact de la stratégie Virtual SAN sur la capacité

La stratégie de stockage Virtual SAN pour des machines virtuelles affecte les périphériques de capacité de différentes manières.

Tableau 1. Stratégie de machine virtuelle Virtual SAN et capacité brute

Aspects de l'influence de la stratégie

Description

Modifications de la stratégie

  • Le Nombre d'échecs tolérés influence l'espace de stockage physique que vous devez fournir pour des machines virtuelles. Plus le Nombre d'échecs tolérés est élevé pour une disponibilité supérieure, plus vous devez fournir d'espace.

    Quand Nombre d'échecs tolérés est défini sur 1, cela impose deux réplicas du fichier VMDK d'une machine virtuelle. Si Nombre d'échecs tolérés est défini sur 1, un fichier VMDK de 50 Go nécessite 100 Go d'espace sur différents hôtes. Si Nombre d'échecs tolérés est passé à 2, vous devez disposer de suffisamment d'espace pour prendre en charge trois réplicas du VMDK dans les hôtes du cluster, soit 150 Go.

  • Certaines modifications de stratégie, comme un nouveau nombre de bandes de disque par objet, nécessitent des ressources temporaires. Virtual SAN recrée les nouveaux objets qui sont affectés par la modification et pendant un certain temps, le stockage physique doit accueillir les objets anciens et nouveaux.

Espace disponible pour la reprotection ou le mode de maintenance

Lorsque vous placez un hôte en mode de maintenance ou que vous clonez une machine virtuelle, bien que la banque de données Virtual SAN indique que l'espace disponible est suffisant, il se peut que la banque de données ne soit pas en mesure de supprimer les objets de machine virtuelle, car l'espace disponible se situe sur l'hôte qui est placé en mode de maintenance.