Vous pouvez personnaliser les systèmes d'exploitation invités Windows lorsque vous procédez au déploiement d'une nouvelle machine virtuelle à partir d'un modèle ou au clonage d'une machine virtuelle existante. La personnalisation de l'invité permet d'éviter les conflits qui peuvent se produire si des machines virtuelles avec des paramètres identiques sont déployées, par exemple avec des noms d'ordinateurs dupliqués.

Avant de commencer

Assurez-vous que toutes les conditions pour la personnalisation sont réunies. Reportez-vous à la section Configuration requise pour la personnalisation du système d'exploitation client.

Pour effectuer cette procédure, lancez l'assistant Personnalisation client lorsque vous clonez une machine virtuelle ou en déployez une à partir d'un modèle.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Vous pouvez empêcher Windows d'affecter de nouvelles machines virtuelles ou de nouveaux modèles ayant les mêmes ID de sécurité (SID) que la machine virtuelle d'origine. Les doublons de SID ne posent pas problème quand les ordinateurs font partie d'un domaine et que seuls des comptes utilisateur de domaine sont utilisés. Par contre, si les ordinateurs font partie d'un groupe de travail ou si des comptes utilisateur locaux sont utilisés, les doublons de SID peuvent compromettre les contrôles d'accès aux fichiers. Pour plus d'informations, voir la documentation de votre système d'exploitation Microsoft Windows.

Important :

Le mot de passe administrateur par défaut n'est pas conservé dans Windows Server 2008 après une personnalisation. Au cours de la personnalisation, l'utilitaire Windows Sysprep supprime et recrée le compte administrateur sur Windows Server 2008. Vous devez réinitialiser le mot de passe administrateur lors du premier démarrage de la machine virtuelle après la personnalisation.

Procédure

  1. Dans la page Sélectionner les options du clone de l'assistant Cloner une machine virtuelle existante, sélectionnez Personnaliser le système d'exploitation et cliquez sur Suivant.
  2. Tapez le nom et l'organisation du propriétaire de la machine virtuelle et cliquez sur Suivant.
  3. Entrez le nom de l'ordinateur du système d'exploitation invité.

    Le système d'exploitation utilise ce nom pour s'identifier sur le réseau. Sur des systèmes Linux, il s'agit du nom de l'hôte.

    Option

    Action

    Saisir un nom

    1. Tapez un nom.

      Le nom peut contenir des caractères alphanumériques et le trait d'union (-). Il ne peut pas contenir des virgules (.) ou des espaces vides et ne peut pas se composer seulement de chiffres. Les noms ne sont pas sensibles à la casse.

    2. Pour s'assurer que le nom est unique, sélectionnez Ajouter une valeur numérique pour assurer l'unicité. Cette action ajoute un trait d'union suivi d'une valeur numérique au nom de la machine virtuelle. Le nom est tronqué s'il dépasse 63 caractères lorsqu'il est combiné à la valeur numérique.

    Utiliser le nom de machine virtuelle

    Le nom d'ordinateur que vCenter Server crée est identique au nom de la machine virtuelle sur laquelle le système d'exploitation invité est en cours d'exécution. Si le nom dépasse 63 caractères, il est tronqué.

    Entrer un nom dans l'assistant Cloner/Déployer

    Une fois le clonage ou le déploiement terminé, vSphere Web Client vous invite à entrer un nom.

    Créez un nom à l'aide de l'application personnalisée configurée avec vCenter Server.

    Entrez un paramètre qui peut être transmis à l'application personnalisé.

  4. Fournissez les informations de gestion des licences pour le système d'exploitation Windows et cliquez sur Suivant.

    Option

    Action

    Pour les systèmes d'exploitation non serveur

    Entrez la clé produit de Windows pour le nouveau système d'exploitation invité.

    Pour les systèmes d'exploitation serveur

    1. Entrez la clé produit de Windows pour le nouveau système d'exploitation invité.

    2. Sélectionnez Inclure informations licence serveur.

    3. Sélectionnez Par siège ou Par serveur.

    4. Si vous avez sélectionné Par serveur, entrez le nombre maximal de connexions simultanées que le serveur peut accepter.

  5. Configurez le mot de passe administrateur pour la machine virtuelle et cliquez sur Suivant.
    1. Entrez un mot de passe pour le compte administrateur, et confirmez le mot de passe en le tapant de nouveau.
      Remarque :

      Vous pouvez changer le mot de passe administrateur seulement si le mot de passe administrateur sur la machine virtuelle de Windows de source est vide. Si la machine virtuelle Windows source ou le modèle a déjà un mot de passe, le mot de passe administrateur ne change pas.

    2. (Facultatif) : Pour enregistrer des utilisateurs dans le système d'exploitation invité en tant qu'administrateurs, sélectionnez la case à cocher, et sélectionnez le nombre de fois où il faut ouvrir une session automatiquement.
  6. Sélectionnez le fuseau horaire de la machine virtuelle et cliquez sur Suivant.
  7. (Facultatif) : Dans la page Exécuter une fois, spécifiez les commandes à exécuter la première fois qu'un utilisateur ouvre une session sur le système d'exploitation invité et cliquez sur Suivant.

    Reportez-vous à la documentation de Microsoft Sysprep pour plus d'informations sur les commandes RunOnce.

  8. Sélectionnez le type des paramètres réseau à appliquer au système d'exploitation invité.

    Option

    Action

    Paramètres typiques

    Sélectionnez Paramètres typiques, et cliquez sur Suivant.

    vCenter Server configure toutes les interfaces de réseau d'un serveur de protocole de configuration dynamique de hôte avec des paramètres par défaut.

    Paramètres personnalisés

    1. Sélectionnez Paramètres personnalisés, et cliquez sur Suivant.

    2. Pour chaque interface réseau dans la machine virtuelle, cliquez sur le bouton d'ellipse (...) .

    3. Entrez l'adresse IP et tous les autres paramètres réseau et cliquez OK.

    4. Quand toutes les interfaces réseau sont configurées, cliquez sur Suivant.

  9. Pour spécifier les paramètres associés à IPv4, sélectionnez IPv4 et entrez l'adresse IP et les autres paramètres réseau.
  10. Sélectionnez IPv6 pour configurer la machine virtuelle afin de lui permettre d'utiliser le réseau IPv6.

    Notez que la machine virtuelle peut conserver l'adresse IP allouée à partir du réseau ainsi que des adresses IPv6. Microsoft prend en charge IPv6 pour Windows Server 2003, Windows XP avec Service Pack 1 (SP1) et version ultérieure et Windows CE .NET 4.1 ou version ultérieure. Ces systèmes d'exploitation proposent cependant une prise en charge limitée d'IPv6 pour les applications intégrées et services système. Ils ne sont donc pas conseillés pour un déploiement IPv6.

    1. Sélectionnez Inviter l'utilisateur à donner une adresse lorsque la spécification est utilisée. Si vous sélectionnez cette option, vous êtes invité à entrer une adresse IPv4 ou IPv6.
    2. Sélectionnez l'option Utiliser les adresses IPv6 suivantes pour choisir une adresse IPv6 dans la liste.
      • Pour entrer d'autres adresses IPv6, cliquez sur le crayon. Vous pouvez spécifier l'adresse complète ou la raccourcir par compression et suppression des zéros. Vous devez spécifier au moins une adresse IPv6. Vous pouvez modifier des adresses IPv6 existantes, mais ne devez pas les dupliquer.

      • Entrez le préfixe du masque de sous-réseau. Le préfixe doit avoir une longueur comprise entre 1 et 128, la valeur par défaut étant 64. La passerelle est activée par défaut, sauf si vous choisissez l'option Ne pas utiliser IPv6.

  11. Sélectionnez DNS, spécifiez l'adresse du serveur DNS et cliquez sur OK.
  12. Sélectionnez WINS et spécifiez les informations de WINS principal et secondaire.
  13. Sélectionnez comment la machine virtuelle participera au réseau et cliquez sur Suivant.

    Option

    Action

    Groupe de travail

    Entrez un nom de groupes de travail. Par exemple, MSHOME.

    Domaine Windows Server

    1. Tapez le nom de domaine.

    2. Tapez le nom d'utilisateur et le mot de passe pour un compte utilisateur qui a l'autorisation d'ajouter un ordinateur au domaine spécifié.

  14. Sélectionnez Générer Nouvel ID Sécurité (SID) et cliquez sur Suivant.

    Un identifiant de sécurité Windows (SID) est utilisé par certains logiciels d'exploitation Windows pour identifier de manière univoque les systèmes et les utilisateurs. Si vous ne cochez pas cette option, la nouvelle machine virtuelle portera le même SID que la machine virtuelle ou le modèle à partir duquel elle a été clonée ou déployée.

  15. Sauvegardez les options personnalisées en tant que fichier .xml.
    1. Sélectionnez Sauvegarder cette spécification personnalisée pour usage ultérieur.
    2. Spécifiez le nom du fichier pour la spécification et cliquez sur Suivant.
  16. Cliquez sur Terminer pour enregistrer vos modifications.

Résultats

Vous revenez à l'assistant Déployer Modèle ou Cloner machine virtuelle. La personnalisation est achevée lorsque vous avez terminé l'assistant Déployer un modèle ou Cloner une machine virtuelle.

Lorsque la nouvelle machine virtuelle démarre pour la première fois, le système d'exploitation invité exécute des scripts de finalisation pour terminer le processus de personnalisation. La machine virtuelle peut redémarrer plusieurs fois au cours de ce processus.

Si le système d'exploitation invité s'interrompt lorsque la nouvelle machine virtuelle démarre, il est possible qu'il attende que vous corrigiez des erreurs, par exemple une clé de produit incorrecte ou un nom d'utilisateur non valide. Ouvrez la console de la machine virtuelle pour déterminer si le système attend des informations.

Que faire ensuite

Après le déploiement et la personnalisation des versions de Windows XP ou de Windows 2003 qui ne disposent pas d'une licence en volume, il se peut que vous deviez réactiver votre système d'exploitation sur la nouvelle machine virtuelle.

Si la nouvelle machine virtuelle rencontre des erreurs de personnalisation au démarrage, celles-ci sont enregistrées dans %WINDIR%\temp\vmware-imc. Pour afficher le fichier journal d'erreurs, cliquez sur le bouton Démarrer de Windows et sélectionnez Programmes > Outils d'administration > Observateur d'événements.