Dans de nombreuses situations de production, une infrastructure vSphere Auto Deploy à haute disponibilité est requise pour éviter la perte de données. Une telle infrastructure est également une condition préalable à l'utilisation de vSphere Auto Deploy avec une mise en cache sans état.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Figure 1. Infrastructure vSphere Auto Deploy à haute disponibilité


Un cluster de gestion protégé par vSphere HA et vSphere DRS rend l'infrastructure Auto Deploy hautement disponible.


Préambules

Pour le cluster de gestion, installez ESXi sur trois ports. Ne provisionnez pas les hôtes du cluster de gestion avec vSphere Auto Deploy.

Regardez la vidéo « Infrastructure vSphere Auto Deploy à haute disponibilité » pour obtenir des informations sur la mise en œuvre d'une infrastructure vSphere Auto Deploy à haute disponibilité :

Procédure

  1. Activez vSphere HA et vSphere DRS sur le cluster de gestion.
  2. Configurez les machines virtuelles suivantes sur le cluster de gestion.

    Composant d'infrastructure

    Description

    Infrastructure de démarrage PXE

    Serveurs TFTP et DHCP.

    Infrastructure VM

    Active Directory, DNS, vCenter Server.

    Environnement vSphere Auto Deploy

    PowerCLI, serveur vSphere Auto Deploy, vCenter Server. Configurez cet environnement sur une seule machine virtuelle ou sur trois machines virtuelles distinctes dans les systèmes de production.

    L'instance de vCenter Server sur la machine virtuelle de l'infrastructure diffère de l'instance de vCenter Server dans l'environnement vSphere Auto Deploy.

  3. Configurez vSphere Auto Deploy pour provisionner d'autres hôtes selon vos besoins.

    Les composants du cluster de gestion étant protégés par vSphere HA, la haute disponibilité est prise en charge.